Facebook choisit un Français ...

... pour diriger son laboratoire d'intelligence artificielle. Yann LeCun, ancien ESIEE Paris revient sur son parcours depuis l'obtention de son diplôme d’ingénieur en 1983 et sur les liens collaboratifs qui l'unissent encore à son école. Un itinéraire atypique qui l’a conduit aux commandes de la R&D futuriste du réseau social.

D’ESIEE Paris à la tête de l’intelligence artificielle chez Facebook

Formé à ESIEE Paris (1983 - Diplôme d'ingénieur) puis à l'Université Pierre et Marie Curie (1987 - Doctorat), Yann Lecun passait son temps entre les Etats-Unis où il exerce son métier de chercheur en intelligence artificielle et de professeur d'informatique et neuro-science à  New York University, et la France où il supervise des étudiants en Doctorat à ESIEE Paris dans ses laboratoires. Une coopération avec ESIEE Paris de longue date : lorsqu'il travaillait chez Bell Laboratories et AT&T, il accueillait régulièrement des stagiaires d'ESIEE Paris et des étudiants en études post-doctorales dont la plupart font aujourd'hui de très belles carrières dans la recherche en Amérique du Nord ou enseignent dans de prestigieuses institutions.

Retour dans l'hexagone

C'est pour ses qualités de chercheur pointu et de spécialiste reconnu du deep learning, (permettre aux machines de faire des tâches qui nécessitent un raisonnement), que Mark Zuckerberg a souhaité confier à cet ancien d'ESIEE Paris les rênes de son tout nouveau centre de recherche en France. Il y dirige le programme FAIR (Facebook Artificial Intelligence Research).

Yann LeCun est de ceux qui ont amélioré l'efficacité des calculs liés aux programmes de reconnaissance vocale, d'image, de classification d'objets divers, et même de traduction automatique dans les années 1990 et permis leur déploiement récent. Ses travaux sont à l'origine des assistants numériques vocaux installés sur les smartphones. Confiant, il affirme que d'ici 2 à 3 ans les smartphones reliés à de puissants serveurs pourront comprendre le langage naturel. Pas étonnant donc que le géant des réseaux sociaux l'ait choisi !

ESIEE Paris, l'école où tout a commencé

Ce n’est pas un hasard si Yann LeCun sort d’ESIEE Paris ! Contrairement à la plupart des écoles d’ingénieur,  qui vise la recherche ou l’innovation, à  ESIEE Paris, on fait les deux ! Recherche et innovation font partie intégrante des cursus proposés et tous les étudiants s’y frottent !

Ecole d’ingénieur à taille humaine,  elle se distingue par son dynamisme, sa réactivité, son « agilité ». Deux exemples de cet état d’esprit : le Jour des projets, qui chaque année permet aux étudiants de présenter au grand public leurs réalisations innovantes aux applications diverses ( santé, bien-être, sécurité ou encore environnement)  et les Parrot Awards, un concours les incitant à produire des réalisations innovantes avec l’accompagnement d’ingénieurs de Parrot, entreprise  organisatrice.

C’est cette ADN qui avait d’emblée séduit Yann LeCun qui s’intéressa d’abord au design des circuits électroniques  avant d’être totalement « happé » par la recherche (mathématiques et physique) et qui le mènera vers des études doctorales à Paris 6.

ESIEE Paris est particulièrement proche des entreprises et démontre constamment sa capacité à innover et à rester à la pointe de la technologie. Adaptant en permanence son offre de formation aux besoins de recrutement des entreprises, elle se dote d’une pédagogie et d’infrastructures  lui permettant d’affirmer son excellence scientifique et d’offrir un service performant aux entreprises. C’est dans cette perspective qu’un nouveau bâtiment va voir le jour fin 2016. Il abritera de futures salles blanches dédiées à l’innovation technologique en micro et nanotechnologies pour les entreprises, la formation des étudiants et les projets des start-uppers dans son incubateur.

Parce que l’école excelle aussi dans l’entrepreneuriat, elle a été récemment consacrée « l’école formant le plus d’entrepreneurs de la ‘French Tech’ » au Consumer electronics show (CES2015) de Las Vegas.

Découvrez en avant première la future structure qui accueillera les salles blanches fin 2016 :

Le 25/06/2015