Le CFI se dote d’une plateforme technique énergie haut de gamme

Après 2 années de travaux intensifs en site occupé, 2 500 m2 de plateaux techniques rénovés viennent d’être ouverts en cette rentrée 2015 sur le site parisien du CFI, Centre des formations industrielles de la CCI Paris Ile-de-France. L’établissement est désormais doté d’une plateforme technique unique dans la capitale. C’est toute sa filière Énergie (10 formations du CAP au BTS, soit plus de 380 apprentis) qui bénéficie dorénavant d’installations de dernière génération pour former les techniciens que les entreprises recherchent. Zoom sur ce remarquable outil technique !

Une plateforme complète pour les métiers de l’énergie

La nouvelle plateforme technique de la filière énergie est spacieuse et particulièrement bien adaptée pour former à tous les métiers qu’elle englobe.

870 m2 abritent  6 ateliers dédiés à la production thermique (chaudières individuelles, chaudières collectives et une production vapeur) ainsi que des plateformes hydrauliques (réseaux hydrauliques et traitement des eaux).

Près de 1 650 m2 accueillent  7 salles-ateliers consacrées à l’électrotechnique (applications domotiques et industrielles) et 7 ateliers voués aux métiers de la climatisation, de l’optimisation énergétique, de l’audit énergétique (traitement de l’air, VMC simple et double flux, production frigorifique et thermique, automatisme et régulation).

Une terrasse  pédagogique de plus de 460 m2 réservée aux installations « énergies renouvelables » (pompes à chaleur, solaire, thermique, photovoltaïque et éolien) complète l’ensemble.

Plus de 6,7 M€ ont été investis en achats et transferts d’équipements techniques, informatiques, pédagogiques et mobiliers. A cela il faut ajouter le montant des travaux de rénovation des bâtiments qui s’élève à près de 30 M€ (livraison de la seconde phase de travaux prévue pour la rentrée 2017). L’ensemble a été  financé par la CCI Paris Ile-de-France et la Région Ile-de-France.

Une plateforme conçue par les pédagogues de l’école

Matériel flambant neuf pour une grande partie de la plateforme mais également matériel « réinvesti » pour ses qualités techniques et pédagogiques constituent cet ensemble technique de haut niveau au développement duquel ont contribué enseignants et responsables pédagogiques du CFI. « Les installations ont été complétement pensées par les équipes pédagogiques qui ont rédigé l’ensemble du cahier des charges pour qu’elles soient parfaitement adaptées à leur pédagogie et à la réalité de l’entreprise, « confie François Thoraval, responsable des plateformes techniques. « Pour ce qui est du matériel, on a vraiment collé au marché. Ce n’est pas une vitrine mais un outil de travail que les apprentis vont retrouver sur leur lieu de travail », insiste-t-il.

Une plateforme qui « colle » à la réalité de l’entreprise

D’emblée, ce qui frappe, lorsqu’on pénètre dans les différents ateliers, c’est la multiplicité des équipements. La salle des chaudières « fioul / gaz », par exemple, ne compte pas moins de 7 appareils, tous de marques et de caractéristiques différentes. « Ici, comme sur toute la plateforme, les jeunes travaillent sur des produits réels, pas des maquettes. De vrais équipements, des systèmes et des réseaux calqués sur la réalité qu’ils seront amenés à installer, dépanner, entretenir une fois en entreprise », précise François Thoraval.  Résultat : plus de décalage entre le matériel étudié à l’école et celui sur lequel les jeunes interviennent en entreprise ou chez les clients. De ce fait, les « bons » gestes sont rapidement acquis, les spécificités des machines intégrées relativement tôt dans la formation. Toute cette démarche fait d’eux des apprentis et des techniciens rapidement et totalement opérationnels. Un avantage de poids tant pour les jeunes en formation que pour les entreprises d’accueil. Idem pour les diplômés  qui entrent sur le marché de l’emploi.

Des installations qui vont à coup sûr permettre d’augmenter encore les excellents résultats de la filière énergie qui affiche des taux de réussite aux examens supérieurs à 85 % et une insertion professionnelle de ses diplômés proche de 78 % à 7 mois !

Une plateforme technique et pédagogique performante

L’aménagement binaire des ateliers du plateau avec une aire réservée à la « réalisation » sur équipement et une autre dédiée à « l’étude » pour briefer, expliquer, démontrer et débriefer est propice aux va-et-vient entre la théorie et la pratique. Un atout pédagogique de poids. Le rapport formateur-apprenti s’en trouve amélioré. Le travail en groupe, en binôme et en individuel pour approfondir l’étude des différents équipements ou systèmes, se livrer à des opérations de mesure, de prélèvement, de simulation est encouragé. Conséquences : les enseignements deviennent plus captivants, la gestion du groupe est facilitée, les apprentis sont en confiance et les notions mieux assimilées.

Si ce nouveau plateau technique est un gage de qualité indéniable pour les jeunes en formation, il l’est tout autant pour les stagiaires de la formation continue désirant se perfectionner et acquérir de nouvelles compétences. Parce qu’ils y retrouvent les systèmes et les équipements sur lesquels ils interviennent quotidiennement en entreprise, ils sont plus satisfaits des prestations de l’école. Le CFI propose plus d’une vingtaine de programmes de formation dédiés aux métiers de l’énergie qui peuvent se dérouler tant sur ses plateformes techniques qu’en entreprise. De plus, le CFI conçoit des formations sur mesure pour répondre à des besoins spécifiques de l’entreprise.
___________________________
*Créé en 1998, le CFI, Centre des formations industrielles, est implanté sur 3 sites : à Paris dans le 20ème arrondissement, à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine et à Orly dans le Val-de-Marne. Outre les formations dans le domaine de l’énergie, l’établissement dispense des formations pour préparer aux métiers de la maintenance des ascenseurs, de la maintenance des véhicules (poids lourds / véhicules particuliers) et de la menuiserie & agencement.

Accéder à l’album photos de la plateforme technique Énergie du CFI

En savoir + sur

Le 25/11/2015