Une chaire pour préparer le commerce de demain

Créée en avril dernier, la chaire Prospective du commerce dans la société 4.0 a pour but de développer une réflexion prospective sur le commerce et la distribution de demain. Née de l’alliance d’une grande école internationale -ESCP Europe- avec l’un des principaux acteurs mondiaux de la grande distribution -Mouvement E.Leclerc-, ses travaux ont pour ambition de promouvoir de nouvelles formes de commerce.

« Toutes les formes de commerce sont en mutation et pratiquement aucune rente ne va subsister après la révolution internet. Pourtant, il manque une vision. La dimension du marché comme le nombre des acteurs augmentent, le pouvoir des consommateurs de même. Il est donc intéressant aujourd’hui de reconnaître avec abnégation que, devant un tel chantier, il faut rassembler des forces, trouver des lieux d’instruction, de publication et de débats. ESCP Europe est une très belle institution, une belle marque et représente pour nous une belle opportunité de rencontre avec des étudiants. Dans cet univers très changeant, il s’agit de les inciter à rechercher sur nos dossiers pour ouvrir de nouvelles voies », précise Michel-Edouard Leclerc, président directeur général de E. Leclerc.

Alors que le commerce physique est confronté à une mutation profonde de son modèle, la création de cette chaire marque la volonté de sortir d’une vision traditionnelle de la distribution, pour s’orienter dans une dynamique prospective et construire l’histoire et les métiers du futur autour du commerce, du e-commerce et du commerce 4.0.

Dans cette optique, la chaire ESCP Europe/E. Leclerc a lancé des rencontres mensuelles dédiées à l’avenir du commerce dans la société 4.0. Lieu de débat entre les professionnels et les étudiants, ces rendez-vous, gratuits et ouverts à tous, seront l’occasion de débattre des grandes transformations de la distribution à l’heure du numérique.

Au programme

  • La logistique 4.0, le 1er février 2017
  • Les stratégies et mécanismes des plateformes (sites collaboratifs, marketplaces, réseaux sociaux) dans la société 4.0, le 1er mars 2017
  • La co-construction de l’expérience shopping, le 5 avril 2017
  • Droit et régulation de «l’ubérisation », le 3 mai 2017
  • Les modèles économiques de la société 4.0 : vers une grande rupture, le 7 juin 2017

> En savoir plus sur la Chaire Prospective du commerce dans la société 4.0
 

Le 30/01/2017