De Paris à Dubaï : découvrez le parcours de Sirine Tajer, diplômée de ESCP Europe

Titulaire d’un Mastère Spécialisé de ESCP Europe, Sirine Tajer dirige Mena Energy Partners, une société qu’elle a co-fondée à Dubaï en 2011. Retour sur un parcours jalonné de succès et marqué par la volonté, l’audace et l’ambition.

 « Quand on veut, on peut », ce conseil donné par Sirine Tajer aux étudiants qui envisagent une carrière internationale illustre parfaitement le parcours de cette jeune dirigeante d’entreprise, spécialisée dans le conseil stratégique et financier dans le secteur de l’énergie et des ressources naturelles.

Se donner les moyens de ses ambitions

Sirine Tajer ne fait pas partie de ceux qui découvrent sur le terrain, après leur formation, dans quel domaine ils souhaitent travailler. Très tôt, son intérêt se porte sur les questions liées à l’énergie, un secteur stratégique, au cœur des problématiques internationales.

C’est donc avec un projet professionnel précis qu’elle aborde ses études et acquiert l’ensemble des compétences nécessaires pour le mettre en œuvre avec succès. Un parcours placé sous le signe de « l’excellence du système de formation français » souligne-t-elle.

Diplômée du Mastère Spécialisé Management des Projets Internationaux de ESCP Europe, une école de la CCI Paris Île-de-France, elle obtient également le Diplôme de Sciences Po en Economie et finance et un double Master de Sciences (MS) en Economie et gestion du pétrole de la Colorado School of Mines (CSM) et de l’Institut Français du Pétrole (IFP).

Ces différents cursus lui permettent de devenir une experte non seulement de la finance, mais aussi de l’énergie et des relations internationales.

Pour Sirine Tajer, il est important de garder à l’esprit, tout au long de ses études, que pour réussir à acquérir une bonne formation initiale il ne faut pas se poser de limites et utiliser toutes les ressources disponibles pour mener à bien ses projets (jobs étudiants, prêts, bourses…). Ses études américaines à la CSM ont par exemple été financées grâce à la Bourse Lavoisier, une bourse de mérite du ministère des Affaires étrangères.

Aller au-delà des idées préconçues

Franco-tunisienne, Sirine Tajer a depuis toujours un profil cosmopolite et un goût prononcé pour l’international. C’est pourtant au cours de sa formation à ESCP Europe, et plus particulièrement lors d’un voyage d’étude en Inde, qu’elle prend la mesure du dynamisme économique de l’Orient.

Après un premier poste en France, c’est donc vers Dubaï qu’elle oriente sa carrière professionnelle. Une mobilité internationale minutieusement préparée en effectuant des démarches exploratoires et en faisant appel aux réseaux d’anciens et aux dispositifs français locaux (CCI, consulat…).

Un choix qui contredit les préjugés, comme elle le rappelle. Car, en plus d’être un pôle de croissance international et un centre de décision majeur du secteur du pétrole et des énergies renouvelables, Dubaï propose, contrairement à ce que l’on pourrait penser, de multiples opportunités professionnelles aux femmes. Dans des secteurs très masculins, comme le secteur pétrolier, nombreuses sont les femmes ingénieures et dirigeantes d’entreprise.

Les Emirats arabes unis offrent également un environnement propice à la création d’entreprise et, après avoir occupé des postes à responsabilité au sein de la Société Générale, d’ABN AMRO Bank et de HSBC, Sirine Tajer crée Mena Energy Partners en 2011. Un défi entrepreneurial relevé avec succès !

Le 02/09/2015