Arnaud Di

Apprenti en Bac pro ELEEC à l'IFA R. Delorozoy (Montigny-le-Bretonneux - 78).

L'IFA R. Delorozoy (Montigny-le-Bretonneux - 78) est une école de la CCI Paris Ile-de-France.

  • Apprendre, devenir bon, être reconnu

Je m'appelle Arnaud. J'ai 17 ans. Je n'ai pas encore mon bac et pourtant aujourd'hui les études ne sont plus un fardeau pour moi. Je suis apprenti junior ! J'apprends un métier. Je veux devenir électricien. Mon projet : devenir bon et plus tard être reconnu dans la profession.

Je suis donc apprenti en première année et j'ai signé un contrat de 3 ans avec mon patron, c'est -à dire jusqu'à l'obtention de mon bac pro. J'apprends un métier que j'aime de plus en plus : électricien domestique. Je suis sur le terrain la plupart du temps, sur des chantiers, chez des particuliers, dans des administrations... Je travaille en équipe avec des électriciens qui m'apprennent beaucoup et dans la bonne humeur. J'ai un patron qui sait me dire quand ça va, quand ça ne va pas et qui sait m'encourager. C'est du concret. Petit à petit je prends confiance en moi.

  • Pourquoi avoir choisi l'apprentissage ?

Jusqu'en troisième, je travaillais beaucoup à l'école et j'étais peu récompensé par mes notes. En seconde générale, j'ai perdu pied. J'avais trop de matières à étudier et surtout de moins en moins de motivations pour travailler. J'ai alors pensé au bac professionnel (spécialité ELEEC : ELectrotechnique, Energie et Equipements Communicants). J'ai donc fait une seconde Pro ELEEC. Les cours en atelier étaient ce qui me plaisaient le plus. Enfin, cela devenait plus concret et pratique mais pas encore assez ! Et puis il y a eu ce stage obligatoire avec un patron aussi chaleureux qu'exigeant et une équipe d'électriciens qui m'ont très bien accueilli. A la fin du stage, le patron, content de mon comportement, m'a proposé de rester chez lui, en apprentissage. C'était tout nouveau pour moi, je ne connaissais rien au monde du travail. 48 h plus tard, aidé par les conseils de mes proches, j'ai accepté et aujourd'hui je ne le regrette pas, absolument pas. J'ai basculé dans le monde professionnel avec ses exigences de ponctualité, de comportement, de rigueur.... Je n'ai plus de vacances (plus beaucoup!) mais je suis payé. J'alterne depuis le mois de septembre des périodes en entreprise et en centre de formation. J'ai des journées bien remplies d'un coté comme de l'autre mais maintenant je sais pourquoi. Je suis inscrit à l'IFA Robert Delorozoy à Montigny le Bretonneux. Nous sommes une quinzaine d'apprentis en première année ELEEC. Il y a une bonne ambiance entre nous et avec les enseignants. J'ai des cours de formation générale (maths, physique, français, histoire/géo, gestion, anglais…) et des cours de formation professionnelle (électrotechnique, dessin industriel, électricité, câblage, schéma..). J'ai très souvent des contrôles. Ce n'est pas un bac au rabais que j'aurai !

  • Quelle image avais-tu de l'apprentissage ?

J'avais une très vague idée de l'apprentissage et je pensais que c'était réservé soit à des jeunes déscolarisés ou bien à des étudiants. Je n'avais encore jamais entendu parler de cette formation pour préparer un bac professionnel. Aujourd'hui, je sais, car je le vis au jour le jour, que l'apprentissage est une très bonne formation si on se donne la peine et que j'ai beaucoup de chance !

  • Après avoir obtenu ton diplôme, que comptes-tu faire ?

Je veux d'abord obtenir mon bac pro ELEEC dans de bonnes conditions et continuer d'apprendre chez mon patron. Peut-être poursuivre en BTS et plus tard pourquoi pas être à mon compte. Il y a, à peine un an, je n'aurais jamais pensé à tout cela ! L'apprentissage m'a redonné l'envie d'apprendre. Si je me débrouille bien, je pense que je ne connaîtrai pas le chômage car on aura toujours besoin d'électriciens.

  • Enfin, dis-nous quelles sont tes passions :

Je fais beaucoup de sport et j'ai une passion pour la gymnastique que je pratique en club. J'aime aussi faire des montages vidéo, jouer à des jeux vidéo et lire des revues de cinéma