Virginie Hu

Apprentie en Bachelor EGC à Sup de V (Saint Germain-en-Laye - 78).

Sup de V (Saint Germain-en-Laye - 78) est une école de la CCI Paris Ile-de-France.

  • Work hard

Je réalise actuellement un bachelor en 3 ans orienté vers le commerce, le marketing et la gestion. Je l'obtiendrai en 2015 puis je m'accorderai une période d'un ou 2 ans pour voyager et travailler à l'étranger. Mon objectif est de maîtriser une autre langue mais aussi et surtout de m'ouvrir l'esprit, de m'enrichir de rencontres, de façons de vivre et de pensées différentes.

Je suis actuellement en 2ème année d'un Bachelor EGC que je réalise à Sup de V. La première année, sans alternance, m'a sensibilisé aux différents métiers du commerce et m'a permis de prendre du recul, de me poser des questions quant à mon orientation, mes envies. J'ai choisi un poste de commercial, dans une entreprise suisse spécialisée dans les instruments de pesage à usage professionnel. Elle me permet d'exercer mes compétences relationnelles, de partager et travailler dans une équipe dynamique et organisée. Nous nous sommes répartis le territoire par catégories de clients et par régions, ainsi, je suis en charge de mes clients de leur prospection à l'acheminement de leurs commandes. J'apprends à gérer les contre-temps, à être réactive et professionnelle. A la fin de ma 3ème année, je vais commencer mon expérience à l’international. L'idée est de revenir en France avec plusieurs contacts dans différents pays, une connaissance de plusieurs cultures, de façons de travailler et de vivre pour pouvoir les transmettre à mon tour et les mettre à profit autant dans ma vie personnelle que professionnelle.

  • Pourquoi avoir choisi l'apprentissage ?

En sortant d'un bac général Economique et Social, je n'avais pas de réel projet professionnel. Je savais juste que j'étais attirée par les métiers commerciaux, plus particulièrement par la relation client et le challenge de la négociation. Cependant, pour exceller dans ces domaines, je ne vois d'autres solutions que la mise en pratique. Je pense que les cours théoriques ont leur limite dans un domaine principalement axé sur le relationnel. L'alternance, c'est aussi la possibilité de rentrer sur le marché du travail. D'être confronté à des situations concrètes tout en s'appuyant sur une formation en adéquation. Je bénéficie aussi d'une première expérience significative qui me valorise par rapport à un étudiant de même niveau dans un parcours en initial. Les entreprises recherchent avant tout aujourd'hui des gens opérationnels, formés et expérimentés.

  • Quelle image avais-tu de l'apprentissage ?

Je pensais que l'alternance était réservée à des personnes qui commençaient dès 16 ans pour apprendre des métiers manuels dans le secteur de la boulangerie, de la mécanique ou encore de l’agriculture. Je n'aurai pas pensé pouvoir l'adapter aux services commerciaux. Après, j'avais du mal à imaginer le type de tâches qu'on me demanderait. Je ne pensais pas pouvoir obtenir des responsabilités et j'ai alors pensé que je serai exploitée pour réaliser des tâches dérisoires. Finalement, l'alternance n'aurait été qu'une charge de travail supplémentaire que j'aurai eu du mal à mettre en avant dans le futur. Après une année à recueillir les témoignages positifs des étudiants de mon école et mes 6 mois dans mon entreprise, je peux dire que j'étais loin de la réalité.

  • Après avoir obtenu ton diplôme, que comptes-tu faire ?

Je suis vraiment attaché à l'alternance. C'est un mode d'apprentissage qui me correspond car j'ai vraiment besoin de me rendre compte de mon évolution et de voir l'aboutissement de mes efforts. Si je dois continuer mes études, je le ferai dans une école qui propose de l'alternance. Cependant, si je trouve du travail en temps que commercial export ou un poste de commercial à l'étranger, je pourrai alors définitivement intégrer le monde du travail et commencer ma carrière à l'international.

  • Enfin, dis-nous quelles sont tes passions.

Je ne suis pas particulièrement quelqu'un de passionnée. Par contre, je suis très curieuse et ouverte culinairement. J’adore manger des spécialités de toutes les origines et les faire partager si j'en ai l'occasion. J’aime aussi beaucoup le monde animal. Autant les animaux de compagnie que ceux que je ne connais pas. Je garde d’ailleurs régulièrement des animaux chez moi pendant l’absence de leur maître.