Pretoria finance 2 nouvelles chaires de recherche du F'SATI

1 million d’euros, c’est le montant total du financement que vient d’accorder le gouvernement sud-africain au French South African Institute of Technology pour la création de deux nouvelles chaires de recherche.

La première, dirigée par le professeur Karim Djouani, concentre ses recherches sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnes souffrant d’un handicap, par la création d'assistants mécatroniques intelligents et communicants avec un environnement actif.

La seconde, dirigée par le professeur Norman G. Fitz-Coy, porte sur les nano-satellites et leurs applications pour le développement du continent africain. Pour mémoire, le premier nano-satellite africain, mis sur orbite en novembre 2013, a été conçu et produit par les équipes du FSATI à Cape Town.

Développé dès 1994 par la CCI Paris Ile-de-France et son école des sciences de l’ingénieur, ESIEE Paris, entre Pretoria et Cape Town (Afrique du Sud), le F'SATI brille par son dynamisme scientifique et la portée de ses recherches et applications menées par des équipes volontaires.

  • En savoir + sur le FSATI

  • Etre informé sur les périples de Zacube 1

  • Découvrir le FSATI et son aventure nano-satellitaire :

Le 07/04/2014