Club TIC : l'écosystème numérique essonnien

Créé à l’initiative de la CCI Essonne, le club TIC regroupe aujourd’hui des entreprises et des acteurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Une fois par mois, une réunion thématique est organisée pour favoriser les échanges et les membres se retrouvent également sur LinkedIn (Club TIC Essonne).

Depuis sa création fin 2012, le club TIC (Technologies de l’information et de la communication) organise des rencontres mensuelles pour échanger sur des thématiques d’actualité. Lors de ces rendez-vous, les chefs d’entreprises, responsables de communication, web-marketeurs, informaticiens, créateurs d’applis, experts du web, e-commerçants, community managers, spécialistes du référencement, etc., ont la possibilité d’assister à des interventions ciblées, de s’informer, d’échanger, de découvrir un nouvel outil, de se présenter et participer à la vie du club, tout simplement.

« L’idée de permettre à tous les acteurs essonniens du numérique de se retrouver, de se rencontrer, s’est imposée comme une évidence assez rapidement », explique Valérie Le Boudec, responsable du pôle Communication digitale à la CCI Essonne et co-animatrice du club. « Et lorsque nous avons sollicité les entreprises pour savoir ce qu’elles en pensaient, elles ont immédiatement trouvé que l’idée était intéressante. » Aujourd’hui le club réunit tous les mois entre 20 et 25 participants, sur des thématiques très variées : réseaux sociaux, e-marketing, co-working, fab-lab, e-design, RFID, vidéo sur le Net, etc.

« Nous proposons gratuitement aux membres du club de l’information sur les nouveautés et les valeurs sûres mais aussi du partage d’expérience sur les outils les plus pertinents. En amont le travail de veille technologique et d’expérimentation est très important », poursuit Thierry Stahl, animateur du club Tic et spécialiste de ces questions à la CCI Essonne.

L’enjeu ? « Créer un écosystème du numérique sur l’Essonne basé sur l’échange, le partage et la convivialité », précise Valérie Le Boudec en soulignant le paradoxe du monde virtuel : susciter et provoquer le désir de se rencontrer dans le monde réel.

Le 26/05/2014
Contacts