Morgan Kessous, associé chez Wing

« Etre entrepreneur c’est être fédérateur »
Wing est une start-up créée en octobre 2015 qui développe la logistique du premier km en Europe. Son offre de services permet aux e-commerçants et commerçants traditionnels, quelle que soit leur taille, de gérer leur logistique de manière simple et efficace. Après avoir levé un million d’euros en février 2016, la société a remporté en décembre 2016 le prix d’excellence du concours « Made in 92 » de la CCI Hauts-de-Seine. Morgan Kessous revient sur son parcours qui l’a amené, aujourd’hui, à être l’un des principaux instigateurs du succès de Wing...

Un parcours marqué par l’international

« J’ai grandi à Lyon. Après mes études, je me suis dirigé vers une classe prépa pour sa vocation exigeante et généraliste. J’ai ensuite intégré l’EM Lyon qui m’a permis d’évoluer à l’étranger. » Morgan Kessous a en effet tout d’un globe-trotter… Il étudie et travaille à Copenhagues, Shanghai, Bruxelles et Londres.

« Ma volonté était de comprendre comment on travaillait ailleurs, de voir d’autres environnements. Evoluer à Londres par exemple m’a permis de me confronter à différentes cultures. Là-bas, les gens viennent des quatre coins du monde. La ville, très cosmopolite, est par ailleurs très en avance en matière de e-commerce par rapport à Paris. »

C’est lors de ses études à l’EM Lyon, en 2013, que Morgan rencontre Jean-Baptiste Maillant, l’entrepreneur au centre du projet Wing. « C’est lui qui a constitué l’équipe de fondateurs pluridisciplinaires de Wing. Aujourd’hui, nous sommes sept : cinq en France et deux en Angleterre. Notre moyenne d’âge est de 27 ans. »

Avant de se lancer dans l’aventure Wing, Morgan évolue professionnellement à Londres puis à Paris dans le milieu de la finance. A l’époque, il travaille au sein d’une banque d’investissement dans les secteurs des télécommunications, des médias et des nouvelles technologies. Son quotidien : rapprochements d’entreprises, rachats, introductions en bourse.

La genèse de Wing

« Mon associé, Jean-Baptiste Maillant, a constaté les limites de la fonction logistique lorsqu’il travaillait à New York, pour venteprivee.com. Elle était souvent trop contraignante pour les acteurs du e-commerce de taille moyenne : perte de temps, archaïsme des process, etc… d’où l’idée de départ de libérer les e-commerçants et commerçants traditionnels de ces contraintes en leur permettant de sous-traiter la fonction logistique et de se concentrer ainsi sur leur vocation première : la vente. » Le concept Wing était né : offrir la même puissance logistique à tous les professionnels du commerce.

L’aventure entrepreneuriale

« Depuis que j’ai intégré Wing, je suis revenu à un travail beaucoup plus opérationnel, alors qu’auparavant mon job était très analytique, dans la gestion de projets notamment. » Cependant, lors des premières années d’une entreprise tout reste à faire. « La grande difficulté est d’arriver à gérer le quotidien tout en gardant le recul nécessaire pour structurer l’entreprise et absorber rapidement une très forte croissance », confie Morgan Kessous.

La formation et l’expérience de Morgan lui permettent de développer une très forte capacité de travail. «Lorsqu’on crée une société, la première année est particulièrement difficile. Il faut être capable de travailler quasiment tout le temps. » Grâce à son parcours il sait également prendre du recul et garder la tête froide.

« Cela est particulièrement utile lorsqu’il faut mettre en place des process pour permettre à une start-up de passer de 5 à 25 employés, de 20 à 200 clients, etc.. Il faut toujours avoir un temps d’avance, avoir la vision de l’entreprise à 5 ans, tout en gérant les flux d’aujourd’hui. » Aujourd’hui, Wing dispose déjà d’un bureau à Londres, mais cela n’a rien d’étonnant pour cette start-up à vocation européenne.

« Notre objectif à court terme est de conforter notre position de leader en Europe. La concurrence va s’intensifier et nous renforçons chaque jour notre avance, tant sur le plan commercial que technologique. » Wing devrait étendre rapidement sa présence en France, dans l’ensemble des grandes agglomérations, ainsi qu’en Angleterre.

Dans ce tourbillon entrepreneurial Morgan Kessous n’oublie cependant pas l’essentiel à ses yeux : « Ce qui nous porte aujourd’hui n’est pas d’être sept associés, mais d’avoir constitué une équipe de 25 personnes. Cette équipe croit en notre vision et est animée par la volonté de transformer la logistique e-commerce en une expérience exceptionnelle. Sans elle, nous n’aurions pas été capable de réaliser tout cela », conclut-il.
 

Le 23/01/2017