Commercity : quand le commerce réinvestit la banlieue

Initié par la CCI Hauts-de-Seine, en partenariat avec la DIRECCTE, le programme Commercity vise à redynamiser l’activité économique de certains territoires du département en soutenant l’implantation ou la reprise de commerces vacants dans les quartiers prioritaires.

« Cette initiative est née d’un constat : nous avons dans notre département des territoires avec des problématiques de mitage commercial. L’étude que nous avons conduite en 2016 nous a permis de recenser 150 locaux vacants situés principalement dans les 22 quartiers Politique de la Ville (QPV) des Hauts-de-Seine *. La CCI a souhaité  s’investir sur la problématique de développement économique de ces quartiers en contribuant au renforcement de leurs zones de chalandise par la création ou la reprise de commerces dans des locaux disponibles », précise Stéphane Ferrain, responsable du pôle Création d’entreprise à la CCI Hauts-de-Seine.


Le programme Commercity mis en place il y a un an avec le soutien financier de la DIRECCTE permet, d’une part, aux créateurs ou repreneurs d’un commerce de bénéficier d’un accompagnement sur mesure pour le lancement de leur activité et d’appuyer, d’autre part, les villes dans leurs actions économiques en faveur des quartiers sensibles.


Les créateurs ou repreneurs d’entreprises qui souhaitent s’installer dans ces quartiers  où la zone de chalandise n’est pas très développée bénéficient, dans le cadre de ce dispositif, de toute une série d’avantages spécifiques comme l’accompagnement dans l’élaboration de leur business plan, le financement d’une formation à l’entrepreneuriat pouvant aller jusqu’à  1 000 € de même qu’un suivi individuel pendant deux ans.


« Nous avons aussi la possibilité d’accorder au créateur ou repreneur une subvention  pouvant aller jusqu’à 6 000 €. Cette subvention, qui doit obligatoirement être adossée à d’autres financements contribue à renforcer les fonds propres de l’entreprise et peut avoir un effet de levier dans le cadre d’une négociation pour l’obtention d’un prêt bancaire», précise Stéphanie HUET, conseillère en développement des entreprises à la CCI Hauts-de-Seine et animatrice de ce programme. 


Un programme incitatif susceptible d’intéresser non seulement des personnes qui vivent déjà dans ce quartier mais aussi d’autres porteurs de projet qui misent sur leur potentiel de développement. Parmi les 22 QPV du département certains intègrent, en effet, de gros projets de réhabilitation urbaine. 


« A Gennevilliers ou Nanterre Université, notamment, certains quartiers sont en pleine mutation. Des immeubles vont être détruits et de nouveaux ensembles vont être construits avec des cellules commerciales en bas des immeubles  Dans le cadre de Commercity, nous avons ainsi accepté une librairie qui va s’installer à partir de septembre 2019 à Nanterre», précise Stéphane Ferrain.
Au-delà de l’incitation individuelle, l’enjeu de cette initiative est de redynamiser les territoires fragilisés en soutenant la pérennisation des commerces de proximité implantés et le maintien des emplois. Le programme associe dans chaque ville concernée, les partenaires et acteurs locaux pour repérer les futurs commerçants et contribuer à l’évolution de leurs projets.


« La CCI Hauts-de-Seine identifie les créateurs ou repreneurs pouvant participer, potentiellement à ce programme. Un comité d’engagement rassemblant différents partenaires (représentant des villes, banques, expert-comptable, structures de financement, Direccte…) est ensuite chargé d’auditionner les porteurs de projet puis de sélectionner les dossiers éligibles à ce programme en tenant compte à la fois de la solidité technique du projet mais aussi de sa pertinence par rapport au quartier visé », souligne Stéphanie HUET.   

 

L’objectif  final de ce programme qui s’achève l’année prochaine : favoriser la mise en place de 18 projets dans ces quartiers et la création de 36 emplois.

 

Les partenaires de Commercity


•    Association ADIE
•    Banques populaires Rives de Paris
•    BRED
•    Expert-comptable
•    CCI92
•    CMA92
•    HDSI (Cap quartier)
•    Antony
•    Asnières-sur-Seine
•    Bagneux
•    Châtenay-Malabry
•    Clichy-la-Garenne
•    Colombes
•    Gennevilliers
•    Nanterre
•    Villeneuve-la-Garenne


(*) Les Quartiers Politique de la ville dans les Hauts-de-Seine 

Le 13/09/2019
Contact