Gymlib : le sport en toute liberté

Lauréat Made in 92
Un pass pour pratiquer le sport que l’on veut, quand on veut et n’importe où... ou presque. Vous en rêviez ? Gymlib l’a fait. Lauréate du prix Made In 92 organisé par la CCI Hauts-de-Seine, cette jeune start-up souhaite encourager, entre autres, à travers un précieux « sésame », une plus grande pratique du sport chez les salariés.

Les fêtes achevées, après un petit tour discret sur la balance, le verdict est tombé : exit les kilos en trop, il faut éliminer. Animé par vos bonnes résolutions de début d’année, abonnement annuel en poche, vous vous engouffrez dans la première salle de sport venue. Las ! Après un bon départ en fanfare, l’enthousiasme s’étiole.  Trop cher, trop loin, plus le temps, trop contraignant. Le sportif qui sommeille en vous s’est bel est bien ré-endormi.  C’est en partant de leur propre vécu que Sébastien BEQUART et Mohamed TAZI, deux anciens salariés de Deloitte, ont eu l’idée de créer Gymlib.

«  Nous avions pris un abonnement annuel dans une salle de sport et puis très vite, on s’est aperçu que l’on y allait très peu », souligne Sébastien BEQUART. «  Nous nous sommes dit que l’on pouvait améliorer l’accès aux salles de sport en proposant des formules sans engagement de courte durée plus souples que les abonnements à l’année ».

Nous avons été accompagnés à l'Incuba'school

Petit à petit, l’idée prend forme et pour « muscler » leur projet, nos deux créateurs  reprennent en 2013 le chemin de l’école ou plus exactement celui de l’incuba'school, l’incubateur des écoles de la CCI Paris Île-de-France. « Cela nous a permis de tester notre projet et de nous confronter à l’avis de professionnels qui sont d’anciens chefs d’entreprise. Ils nous ont aidé dans nos premières démarches et accompagné dans notre parcours jusqu’à l’ouverture de la plateforme Gymlib, en 2014 ».

Pendant trois ans,  Sébastien BEQUART et Mohamed TASI sillonnent la France et obtiennent auprès de nombreux opérateurs des tarifs négociés sur des forfaits de courte durée. L’objectif ? Faciliter l’accès des particuliers aux salles de sport avec des formules plus flexibles que l’abonnement annuel et à des conditions avantageuses.

Une carte multi-sport pour les entreprises

«  Au bout de deux ans, nous nous sommes rendus compte que ce service, que nous avions conçu au départ pour les particuliers pouvait également intéresser des entreprises de plus en plus soucieuses du bien-être de leurs salariés. Cela nous a conduits à proposer une offre spécifique pour ce marché corporate particulièrement porteur pour le développement de notre activité. Le principe : faciliter l’accès au sport pour tous grâce à un pass cofinancé par les entreprises et permettant aux salariés d’accéder à volonté  à n’importe quelles salles de notre réseaux de partenaires».

A l’image du forfait Navigo, Gymlib permet de passer indifféremment d’un réseau à un autre et d’une activité à une autre avec un seul et même pass. «  Les employés peuvent ainsi découvrir et pratiquer des sports très variés depuis la salle de fitness classique jusqu’au golf en passant par la piscine ou les murs d’escalade ».

En plus de réductions réservées aux entreprises partenaires, Gymlib Corporate propose une solution complète et sur mesure, adaptée à tous les budgets et répondant à des objectifs variés de l’entreprise. « Cela comprend notamment l’organisation d’événements autour du sport et du bien-être pour motiver les équipes ou la diffusion de supports de communication pour sensibiliser les salariés à la pratique d’une activité physique ».

La «  carte intégrale » du sport a déjà séduit plus de 50 000 utilisateurs au sein des entreprises mais aussi plus de 2000 établissements sportifs partenaires à travers la France.
« A court terme, cette formule apporte à nos partenaires un chiffre d’affaires complémentaire. Mais elle attire également dans leurs salles des personnes qui potentiellement sont susceptibles de prendre des abonnements annuels par la suite », précise Sébastien BEQUART.  

Implantée à Neuilly-sur-Seine, Gymlib compte aujourd’hui 33 collaborateurs et a levé 3 millions d’euros en 2017 pour accompagner sa forte croissance.

En savoir plus sur :

Frédéric GAUDICHON

Le 09/01/2018