"L’accompagnement de la CCI Paris Ile-de-France nous a permis de structurer notre projet"

Créée en 2013 et labellisée Jeune entreprise innovante, Stimshop a développé un dispositif universel permettant d’interagir avec l’ensemble de smartphones présents dans une zone précise, grâce à l’émission de signaux ultrasons.

« Notre technologie est compatible avec 100 % des appareils mobiles et nécessite aucun paramétrage particulier de la part de l’utilisateur», explique Dominique Palacci, fondateur de Stimshop. «Utilisée dans les commerces, elle permet de capter l’attention des consommateurs, de créer du trafic dans les points de vente et d’augmenter le taux de transformation ».

En passant à proximité d’une boutique, les clients peuvent ainsi recevoir sur leur smartphone des messages personnalisés : un mot de bienvenue, une offre promotionnelle, le dernier relevé de points de fidélité…

Tout cela sans connexion wifi et sans bluetooth. Un nouvel outil de marketing sur mobile, mais pas seulement ! « Nous travaillons actuellement avec le Centre des monuments nationaux pour créer des parcours de visite commentés, où les smartphones viendront alors remplacer les audio-guides », précise Dominique Palacci. Diplômé de l’EDHEC en 1986, le fondateur de Stimshop dispose déjà d’une solide expérience d’entrepreneur, mais n’apprécie pas moins l’accompagnement dont il a pu profiter à chaque étape du projet. En effet, après avoir passé six mois au sein de l’accélérateur Incuba’School, Stimshop est aujourd’hui hébergée à la pépinière d’entreprises Paris Soleillet.

« Gérées et animées par la CCI Paris Ile-de-France, ces deux institutions offrent un écosystème entrepreneurial en pleine effervescence. Le fait de pouvoir intégrer ces structures nous a permis d’accéder à des réseaux très vivants, propices aux rencontres et au partage d’expérience », témoigne Dominique Palacci.

« L’accompagnement par les conseillers de la CCI nous a permis de structurer notre projet et de trouver les bons interlocuteurs, que ce soit pour la recherche de financements ou pour notre développement international, et de progresser beaucoup plus vite ».

Le 23/05/2016