Cocktail Games, un savant mélange de passion, de jeux et d’international

Cocktail Games édite et distribue des jeux dans une vingtaine de pays. Son dirigeant, Matthieu d’Epenoux, a renouvelé pour la seconde fois sa participation au réseau PLATO International de la CCI Versailles-Yvelines. Depuis son adhésion en novembre 2014, son chiffre d’affaires à l’export augmente chaque année de 10 %. Retour sur un parcours d’entreprise marqué par une internationalisation réussie.

Créée en 1997, la société Cocktail Games était à l’origine spécialisée dans l’animation de séminaires d’entreprises dans le cadre d’événements internes et externes. Elle développait alors différents produits d’animation.

« C’est en 2001 qu’a émergé l’idée d’une diversification dans les jeux de société » se souvient Matthieu d’Epenoux. « J’avais créé un jeu, Contrario, qui était destiné à être commercialisé comme lot en amont d’événements d'entreprise que nous organisions. » Le jeu est alors produit à 5 000 exemplaires mais sort très vite du cadre de commercialisation initialement prévu pour se retrouver dans des boutiques de jeux via un distributeur. 15 ans plus tard, Cocktail Games édite plus de 10 jeux par an.

Aujourd’hui, Cocktail Games réalise un chiffre d’affaires de 1,9 millions d’euros, dont 30 % à l’export. Ce succès n’est pas dû au hasard comme en témoigne Matthieu d’Epenoux : « Je voyage énormément pour développer le business et présenter nos jeux afin qu’ils soient commercialisés dans une zone géographique et une langue précises, ou dans certains pays en proposant des cessions de droits d’exploitation pour une période déterminée », avant de confier : « J’ai fait de l’export sans formation particulière et notre activité à l’international est un accident heureux. PLATO International est un formidable réseau d’échanges qui m’a permis d’entrer en contact avec d’autres dirigeants d’entreprises et de bénéficier de retours d’expérience très riches. »

PLATO International a ainsi permis à Matthieu Epenoux d’aborder les questions liées aux paiements, de découvrir des clés d’accès à certains pays, ou encore de juger de l’opportunité de monter des projets. 

Matthieu d’Epenoux participe au réseau PLATO International depuis désormais deux ans. « Je me sens en totale confiance avec les autres entrepreneurs du réseau. Il y a une véritable volonté d’entraide collective qui nous permet de trouver ensemble des solutions à des difficultés que nous rencontrons. J’ai tissé des liens professionnels amicaux avec certains membres, cela est appréciable. »

Matthieu d’Epenoux ambitionne aujourd’hui de pénétrer de nouveaux marchés. C’est dans ce cadre que Cocktail Games sortira en mai prochain Imagine, un nouveau jeu déjà vendu dans 15 pays. « Le réseau PLATO me donne de l’assurance pour effectuer ce genre de vente et me permet de mieux traiter ces dossiers à l’export, notamment grâce aux retours d’expérience dont j’ai bénéficié. Avec PLATO International, on est bien entouré, c’est d’ailleurs pour cela que le taux de renouvellement d’une cession à l’autre est si important ! » conclut Matthieu d’Epenoux.
 

Le 25/03/2016