Création d’entreprise : 5 conseils pour transformer votre idée en entreprise

Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Avant de franchir le pas et de créer votre entreprise, voici 5 conseils pour réussir votre préparation et mettre toutes les chances de votre côté.

Créer une entreprise n’a jamais été aussi facile ! Pourtant, si avoir un formulaire K-Bis est simple et rapide, la réussite d’un projet de création et le développement d’une entreprise viable et rentable requièrent une préparation minutieuse.

1- Anticiper

La création d’entreprise nécessite une importante phase de préparation et le respect d’une méthodologie précise. Etude de marché, segmentation de clientèle, tests clients, recherche de financements, formation du dirigeant… les étapes sont nombreuses et permettent de sécuriser les premiers mois d’existence de l’entreprise. 

« Six à neuf mois de travail sont nécessaires pour réussir le montage de son projet » souligne Laurent Mabire, chargé de la coordination de l’appui aux entreprises à la CCI Paris Île-de-France. Pour avoir  la bonne méthodologie et les outils indispensables pour mener à bien votre projet, une formation spécifique 5 jours pour entreprendre est proposée par votre CCI.

2- Connaître son marché

Evaluer le potentiel de marché et l’état de la concurrence de votre futur domaine d’activité est une étape essentielle. Dans un premier temps, vous devrez faire une étude macro-économique sur votre futur secteur d’activité, par exemple à l’aide d’études de marché multi-clients réalisées par de grands cabinets généralistes (Les Echos, Xerfi) ou spécialisés. Vous pouvez consulter une grande partie de ces études au pôle PRISME de la Bibliothèque nationale de France, avec laquelle la CCI Paris Île-de-France est partenaire.

Pour vous aider à réaliser votre étude de marché, définir votre positionnement commercial et estimer le chiffre d’affaires prévisionnel, la CCI réalise des entretiens conseils individuels avec des conseillers spécialisés dans la création d’entreprise. Selon votre situation et votre besoin d’accompagnement, elle vous proposera le programme Entrepreneur#LEADER dont elle est partenaire aux côtés de la Région Ile-de-France et d’autres acteurs de l’entrepreneuriat.

3- Confronter son projet à la réalité

L’étude micro-économique de votre secteur est la seconde partie de votre analyse. Elle se fait par rapport à votre secteur géographique de chalandise. « Il s’agit de tester son idée sur le terrain auprès d’un échantillon représentatif de clients potentiels » explique Laurent Mabire. « A l’issue de ces tests, votre projet devra être ajusté pour intégrer les attentes et les remarques de votre cible ». Il est donc essentiel de les prévoir dès le départ et de leur consacrer le temps nécessaire.

4- Soigner son plan de financement

Emprunt bancaire, prêts d’honneur, garanties Bpifrance, apport personnel…, de nombreuses ressources peuvent être mobilisées pour financer votre projet. « Etape cruciale, le plan de financement doit être précis et détaillé pour permettre aux partenaires financiers de s’engager et au dirigeant de piloter efficacement son lancement » précise Laurent Mabire.

Que ce soit pour bâtir votre plan de financement ou pour tester son efficacité, vous pouvez rencontrer les conseillers de la CCI dans le cadre d’entretiens conseils. Vous pouvez aussi librement faire vos essais sur business-builder.cci.fr, le site réalisé par le réseau des CCI. Cependant, souligne Laurent Mabire, « ne partez pas avec une capitalisation trop juste. Les entreprises les plus pérennes sont celles qui ont prévu d’anticiper les coups durs. Prévoyez une marge de manœuvre. »

5- Penser au digital

Enfin, quelle que soit l’activité de l’entreprise, il est essentiel de réfléchir, dès le départ, à son déploiement numérique (site web, stratégie e-commerce, applications mobiles…) et de l’intégrer dans votre plan de financement. Retrouvez tous nos conseils sur lesdigiteurs.fr, l’offre digitale de la CCI Paris Île-de-France.

Le volet digital pourra ainsi être mis en place dès votre projet de création et soutenir le développement de l’activité et la croissance de votre entreprise.

En savoir plus sur les étapes de la création d'entreprise

 

Le 24/01/2019