EcoMundo : une jeune entreprise innovante résolument tournée vers l’international

Expert scientifique des substances chimiques et de leur cadre légal, EcoMundo sécurise dans le temps l'innovation et la mise en marché des produits industriels par la maîtrise du risque chimique. Après la France puis l’Europe, cette jeune entreprise innovante résolument tournée vers l’international a ouvert en 2012 un bureau à Vancouver pour partir à la conquête du marché nord-américain.

« Notre société a été créée en 2007 dans le prolongement de 6 ans de projets de recherche de l’Union Européenne sur la gestion des substances dangereuses et l’éco-conception industrielle.

De fait, notre action s’est tout de suite inscrite dans un cadre européen », précise Pierre Garçon, le président et fondateur d'EcoMundo, une entreprise qui compte, parmi ses principaux clients de grands groupes internationaux tels que L’Oréal, Sanofi, Schneider Electric, Plastic Omnium ou Nissan.

Après la France, puis l’Europe, EcoMundo a très vite été sollicitée par quelques clients américains désireux de se familiariser avec les normes européennes en matière de produit chimique. « Nous avons particulièrement accompagné cette entreprise pour approcher ce marché », précise Fahima Sadaoui-Ramos, conseiller Amérique du Nord à la CCI Paris Île-de-France.

« Ecomundo a participé notamment, en 2010, à notre mission de prospection commerciale TIC CANADA. Une mission au cours de laquelle nous lui avons programmé différents rendez-vous individuels avec des partenaires canadiens à Montréal et Toronto. Cette entreprise a aussi suivi les différents workshops préparatoires à ce marché que nous avons organisés par la suite ».

Une participation en 2012 au salon Globe de Vancouver suivie d’un « road-show » à travers les Etats-Unis a confirmé l’existence d’un marché potentiel outre-Atlantique. La même année, EcoMundo a ouvert un premier bureau commercial au Canada.

« Ce bureau nous a permis d’avoir une porte d’entrée  sur ce marché et d’être bien référencés auprès des institutionnels. Il est en effet très important pour les clients nord-américains d’avoir un interlocuteur qui soit basé en Amérique du Nord. Une des retombées les plus significatives a été la signature d’un contrat avec Lise Watier, une entreprise de cosmétique québécoise ».

EcoMundo emploie aujourd’hui une trentaine de collaborateurs et réalise 3,5 M d’€ de CA, dont près de la moitié à l’international. L’ouverture de son bureau à Vancouver a largement contribué à cette expansion à l’étranger et l’entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

« La Chine représente une opportunité de marché que nous avons identifiée de manière très précise. Nous allons également être accompagnés par la CCI Paris Île-de-France sur ce futur développement dans le cadre du réseau Dynamique international », indique Pierre Garçon.

Pour en savoir plus sur le dispositif d'accompagnement de la CCI Paris Île-de-France à l'international

Le 22/09/2015