Entreprises, obtenez dès maintenant vos vignettes Crit'Air

Le dispositif Crit'Air est obligatoire à Paris depuis le 15 janvier. Concrètement, il s’agit de vignettes faisant état du niveau de pollution des véhicules professionnels et particuliers. Objectif : améliorer la qualité de l’air en limitant les émissions de particules liées au trafic automobile. Contours de ce dispositif susceptible de toucher toutes les entreprises franciliennes…

Un dispositif national

Depuis l'été 2016, chaque automobiliste peut commander sur internet son certificat de qualité de l'air. Celui-ci est établi en fonction du niveau de pollution du véhicule, défini par l’âge et le type de véhicule.

Les vignettes Crit’Air (il existe 6 catégories) permettent d’afficher ce niveau de pollution et d’assurer ainsi que les restrictions de circulation des véhicules les plus polluants soient respectées.

La loi autorise les collectivités à utiliser ces vignettes pour :

  • réguler l'accès de leur territoire dans les zones les plus polluées : création de Zones à Circulation Restreinte (ZCR),
  • procurer des avantages en matière de stationnement aux véhicules les plus propres,
  • d'autres avantages sont à l'étude, notamment sur les autoroutes.

Paris, première ville d’Ile-de-France à créer une ZCR

Depuis le 15 janvier 2017 il est obligatoire de disposer de l'une des vignettes autorisées pour circuler dans Paris (hors périphérique et bois). La ville va peu à peu augmenter ses exigences jusqu'à l'été 2020. Les poids lourds subissent des restrictions renforcées.

D’ici quelques mois, la circulation sans vignette autorisée dans les zones concernées fera l’objet d’une amende. Une concertation est également engagée pour envisager l'élaboration d'une ZCR à l'échelle métropolitaine (intra A86).

Le nouvel arrêté sur les pics de pollution autorise quant à lui les Préfets à utiliser ces vignettes pour réguler la circulation en cas de forte pollution. La circulation alternée ne sera alors plus utilisée et les seuls détenteurs de certaines catégories de vignettes, retenues selon le degré de pollution, auront accès aux territoires touchés.

Si le dispositif n'est aujourd'hui obligatoire que pour accéder à Paris, il peut potentiellement concerner tous les véhicules en cas de pic de pollution. A terme, les communes l'utiliseront de plus en plus pour réguler l'accès des centres villes ou le stationnement.

Retrouvez tous les détails pratiques sur la mise en place de Crit’Air à Paris

Le 19/01/2017