La filière de la mode et du design : 150 000 emplois en Ile-de-France

La CCI Paris a mené une étude pour évaluer le poids économique de la filière création-mode-design en Ile-de-France. Elle représente à elle seule 35 000 établissements, 150 000 emplois directs, soit 2,5% de la totalité des emplois franciliens. Focus.

Le cœur de la filière : conception, fabrication et distribution

« La filière création-mode-design rassemble en Ile-de-France un grand nombre de métiers et de secteurs qui ont pour point commun de reposer sur des talents créatifs reconnus, un écosystème de savoir-faire mis en œuvre par des centaines de PME et des grandes maisons de luxe qui font rayonner leurs marques dans le monde entier », explique Jacques Leroux, délégué de la filière création-mode-design à la CCI Paris. Après une première étude réalisée en 2011, la CCI Paris a actualisé ses résultats sur les trois grands secteurs d'activité que sont : l'équipement de la personne (habillement, accessoires, maroquinerie, cosmétiques), l'équipement de la maison (mobilier, textiles d'ameublement, arts de la table) et les activités de design au sens large. « Cette étude porte sur le cœur de la filière, à savoir la conception, la fabrication et la distribution, en excluant le commerce de détail », précise-t-il.
 

Une filière qui a sa place en Ile-de-France…

 
« Le premier constat est l’importance du nombre d’établissements présents en Ile-de-France : près de 35 000 », expose Jacques Leroux. Autre constat : environ 80 sièges d’entreprises ou holdings de grandes entreprises de cette filière sont implantés en Ile-de-France, Paris concentrant à elle seule 58 % des établissements et la plupart des sièges sociaux et holdings. En Ile-de-France, ce sont les établissements liés à l’équipement de la personne les plus nombreux (54 %), suivis par les agences de design (36 %). La création de mode et le stylisme sont très parisiens avec 67 % des établissements franciliens. L’activité de l’équipement de la personne est également très concentrée à Paris (62 %) et, dans une moindre mesure mais en progression, en Seine-Saint-Denis (16 %) et dans les Hauts-de-Seine (7 %). L’équipement de la maison est une activité plus marginale et moins concentrée : Paris représente 44 % des établissements, la Seine-Saint-Denis 11 % et les Hauts-de-Seine 10 %. Le secteur du design se concentre et progresse à Paris (51 % des établissements), devant les Hauts-de-Seine (13 %) et le Val-de-Marne (8 %).
 

…et qui génère un nombre importants d’emplois directs

 
« Les 150 000 emplois directs sont une estimation a minima du poids de la filière en Ile-de-France, explique Jacques Leroux. Ce chiffre intègre aussi bien les PME, quasi artisanales parfois, que les grandes maisons et leurs activités de siège ». Soit 2,5 % de la totalité des emplois franciliens. A titre de comparaison, ce chiffre équivaut à l’ensemble des activités informatiques ou juridiques et comptables. Côté secteurs : la création de mode représente 8 % des emplois, l’équipement de la maison 6 %, l’équipement de la personne 73 %, et les activités de design 13 %. « Il parait également important de souligner le très important effet de levier que ces activités exercent sur l'ensemble des autres secteurs économiques, sans parler de leur impact sur le tourisme et le rayonnement de la capitale », conclut-il.
Le 01/02/2013
Contact