Grand Paris : une réalité mais encore des préoccupations

Nouveau calendrier du Grand Paris Express, niveau élevé de constructions de logements, lancement d’opérations d’aménagement… le Grand Paris est désormais une réalité et son effet sur le niveau d’activité des entreprises est perceptible. Néanmoins, des préoccupations subsistent…

Le Grand Paris atteindra pleinement ses objectifs s’il contribue, au plus vite, à l’amélioration de la qualité de vie des Franciliens, à la compétitivité des entreprises et à l’attractivité de l’Ile-de-France. Focus sur les attentes des acteurs économiques exprimées dans la 6e édition du Baromètre du Grand Paris.

Un calendrier à tenir

La saturation des réseaux existants dégrade les conditions de déplacement, affectant ainsi la qualité de vie et le développement des entreprises qui éprouvent des difficultés à embaucher et à fidéliser leurs salariés. Les entreprises sont donc rassurées par l'engagement du Gouvernement de réaliser l’intégralité du Grand Paris Express d'ici à 2030. Mais elles regrettent le report de plusieurs tronçons de lignes.

Une accessibilité à garantir

La réussite des projets repose en effet principalement sur une desserte adaptée. Le décalage de la réalisation des parties aériennes des lignes 17 et 18 risque ainsi de retarder le développement d’opérations vers Roissy et sur le Plateau de Saclay. Dans l’attente de la mise en service complète du réseau, les acteurs économiques demandent donc que toutes les possibilités d’amélioration des dessertes soient exploitées.

Des projets d’aménagement innovants et équilibrés à construire

Les activités économiques ne peuvent et ne doivent pas être la variable d’ajustement des projets urbains. Il est donc impératif de trouver un équilibre, au niveau territorial, entre logements et activités. Mais aussi au sein des activités : entre bureaux, commerces, activités industrielles, logistiques et artisanales.

Les entreprises restent aux côtés des pouvoirs publics pour relever le défi !

Consultez le 6e baromètre du Grand Paris des entreprises

 

Le 28/05/2018