Les grands événements : un moteur pour la croissance du grand Paris

Première destination touristique mondiale, l’Île-de-France accueille de nombreux grands événements internationaux culturels, sportifs ou d’affaires, véritables leviers pour la croissance économique, l’emploi et l’attractivité de la région. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, la CCI Paris Île-de-France préconise des pistes pour favoriser leur captation et leur renforcement.

« Atout majeur pour le développement de la région, les grands événements génèrent des retombées économiques considérables allant de plusieurs centaines de millions d’euros pour un grand salon à des milliards pour de grandes compétitions sportives ou une exposition universelle » explique Monique Baillot, membre élu de la CCI Paris Île-de-France et auteur d’un rapport sur le sujet. Sans oublier qu’ils ont également un effet d’accélération des investissements en matière d’infrastructures de transports, d’hébergement et d’équipements.

L’Île-de-France possède d’indéniables forces et avantages comparatifs : des infrastructures d’accueil de qualité, un tissu économique et scientifique d’envergure mondiale, la plus importante offre immobilière au monde, une richesse culturelle et patrimoniale de premier plan, etc.

Mais dans un environnement de plus en plus compétitif entre places, la région capitale pâtit de certaines fragilités. Tout d’abord, un manque de synergie et de coordination entre l’ensemble des parties prenantes et une mobilisation insuffisante des acteurs clés et de pilotage lors des phases de compétition et d’organisation des grands événements. On peut également regretter que les stratégies de promotion et d’influence soient souvent inadaptées à la compétition internationale. Enfin, le manque trop fréquent de prise en compte de l’industrie touristique et événementielle dans les politiques publiques et les retards pris dans la construction ou la rénovation d’infrastructures (transports, hébergement et équipements) nuisent aussi à notre compétitivité.

A l’heure où la construction du Grand Paris est engagée, la CCI Paris Île-de-France souligne donc l’urgence de combler ces lacunes et propose des pistes de progrès à la hauteur d’une "ville monde" attractive, innovante et compétitive. Elle préconise d’instaurer une gouvernance régionale « d’intelligence événementielle » afin de coordonner en amont les acteurs de la filière dans la captation et le renforcement des événements. Elle insiste également sur l’importance d’impliquer les acteurs clés (entreprises, décideurs politiques, organismes publics…) à toutes les étapes, de la candidature à l’organisation des grands événements.

Elle invite, en outre, à mettre en place une politique ambitieuse de promotion, d’influence et de valorisation du territoire à l’étranger. Enfin, elle réaffirme la nécessité d’optimiser, dans la construction du Grand Paris, le calendrier de mise en service des dessertes d’Orly et de Roissy mais également des centres d’expositions et de congrès, indispensables à l’attractivité de la métropole parisienne.

« L’objectif n’est pas d’accueillir et d’organiser le plus de grands événements possible, mais d’adopter une stratégie d’ensemble permettant de faire de l’accueil des grands événements, un véritable levier de croissance économique et de promotion de l’Île-de-France » conclut Monique Baillot.

Consulter le rapport de la CCI Paris Île-de-France « Les grands événements : un moteur pour le développement économique et touristique du Grand Paris ».

Repères : grands événements accueillis en Île-de-France en 2012 :
- 134 grands salons internationaux (6,7 millions de visiteurs),
- 39 grands congrès de plus de 2 000 participants (plus de 220 000 congressistes),
- 15 expositions culturelles de très grande envergure (6,5 millions de visiteurs),
- 15 grandes manifestations sportives et hippiques de plus de 50 000 spectateurs (1,8 millions).

Le 01/11/2013