Image de l'apprentissage : en net progrès !

Forte de plus de 40 ans d’expertise en matière d’apprentissage, la CCI Paris Île-de-France a lancé, avec l’Etudiant, une enquête pour savoir comment cette «autre façon d’apprendre» est perçue aujourd’hui. Ce sondage nous révèle que l’image de l’apprentissage s’est nettement améliorée. Désormais, 95 % des entreprises et 86 % des jeunes et des parents ont une bonne, voire une très bonne image de ce mode de formation.

L’apprentissage, une voie de réussite menant à l’emploi

Persuadée depuis longtemps des atouts de l’apprentissage, la CCI Paris Île-de-France est rejointe dans ses convictions par la plupart des jeunes et des parents qui envisagent dorénavant volontiers un cursus en alternance.

Ces convictions sont partagées également par les entreprises, puisque plus de 51 % d’entre elles considèrent que le diplôme obtenu par l’apprentissage est d’une valeur supérieure à celui obtenu en temps plein.

Un mode de formation apprécié par les entreprises

Comme les jeunes et les parents, les entreprises attribuent à l’apprentissage les trois valeurs suivantes : opérationnalité (96 % des entreprises interrogées), adaptabilité (95 %) et employabilité (93 %).

Pour les entreprises, recruter un apprenti traduit leur envie d’aider les jeunes à entrer dans la vie active. Elles apprécient le volontarisme des apprentis et leurs qualités professionnelles plus affirmées. Elles n’hésitent d’ailleurs pas à les recruter à l’issue de leur formation.

Des témoignages d’apprentis pour combattre les dernières idées reçues

Si les entreprises interviewées ne destinent plus exclusivement l’apprentissage aux jeunes en difficulté scolaire, 51 % estiment néanmoins que ce mode de formation s’adresse à « des jeunes qui souhaitent entrer tôt dans la vie active » et 56 % continuent à penser que l’apprentissage est perçu « par les autres » comme une formation moins valorisante.

Seules 43 % des entreprises savent que l’on peut obtenir un diplôme de grande école par la voie de l’apprentissage et 2/3 pensent toujours que l’on ne peut pas obtenir le statut de cadre supérieur après un cursus en apprentissage.

Pour continuer à combattre ces idées reçues, la CCI Paris Île-de-France donne la parole à ses apprentis. Dans le cadre du concours e-apprenti, les jeunes des écoles de la CCI Paris Île-de-France peuvent ainsi témoigner de la diversité des formations en alternance, de la variété des métiers auxquels elles préparent et exprimer tout ce que ce mode de formation leur apporte.

Retrouvez la synthèse de l’enquête sur la perception de l’apprentissage.

Pour en savoir plus sur le dispositif de formation de la CCI Paris Île-de-France : 24 écoles, dont cinq grandes écoles, dispensant 500 formations, dont 400 formations en apprentissage du CAP au Master et diplôme d’ingénieur.

Pour découvrir les écoles de la CCI Paris Île-de-France et les formations qu’elles proposent, rendez-vous aux Journées portes ouvertes

Le 01/01/2014