"Incuba’School, l'incubateur de la CCI Paris Île-de-France, apporte une dynamique vertueuse"

Premier site de location de voitures aménagées pour les personnes en fauteuil, Wheeliz met en relation les particuliers disposant d’un véhicule adapté avec des personnes à mobilité réduite en quête d’une solution simple pour se déplacer.

« Un jour, alors que j’étais invitée au mariage d’une amie, je me suis retrouvée bloquée à la gare de destination », se souvient Charlotte de Vilmorin, co-fondatrice de Wheeliz. « Je n’avais aucun moyen de traverser les derniers kilomètres qui me séparaient du lieu où se tenait la réception… alors qu’il y avait forcément quelqu’un dans les environs qui disposait d’une voiture aménagée et qui aurait pu me la prêter ».

Une expérience qui, loin de décourager la jeune femme, l’a finalement poussée à plonger dans le bain de l’entrepreneuriat. Une dynamique vertueuse « En faisant des recherches, j’ai découvert qu’il existait plus de 100 000 voitures aménagées ou équipées en France, mais aucune offre de location entre particuliers», explique-t-elle. « Or, ce type de service avait la capacité de changer non seulement ma vie, mais aussi celle de milliers d’autres personnes dans la même situation que moi ». 

Chose promise, chose due

En janvier 2015, après avoir réalisé une campagne de crowdfunding pour valider le projet, Charlotte de Vilmorin et son associé Rémi Janot rejoignent Incuba’School, l’accélérateur d’entrepreneuriat de la CCI Paris Ile-de-France. « La particularité de cet incubateur, c’est son aspect généraliste : il accueille des projets de tous domaines confondus et à des stades de maturité très différents », précise-t-elle. «Son fonctionnement en deux temps, mélangeant ateliers collectifs et séances de coaching individuel, apporte non seulement une dynamique particulièrement vertueuse, mais préserve également une vraie dimension humaine dans l’accompagnement proposé ».

De quoi lever des obstacles et permettre aux jeunes pousses d’aller de l’avant ! « À l’époque, nous sommes arrivés avec davantage une idée plutôt qu’un vrai business… Mais très rapidement, tout s’est débloqué », conclue la co-fondatrice de Wheeliz. « Aujourd’hui, un an plus tard, notre plateforme accueille plus de 2 500 utilisateurs ».

Le 18/07/2016