Prendre le train de l’industrie du futur : une nécessité

Intelligence artificielle, robotisation, réalité virtuelle, Internet des objets, fabrication additive… l’industrie est au cœur d’une véritable révolution technologique. Mais surtout, l’industrie du futur offre aujourd’hui un formidable potentiel pour améliorer l’efficacité opérationnelle et stimuler la croissance de votre entreprise. Comment intégrer ces technologies ? En quoi peuvent-elles améliorer la productivité et le rendement de votre entreprise ? Suivez le guide !

En intégrant ces nouvelles technologies dans leurs processus de travail, les entreprises ont la possibilité d’optimiser leur productivité : réduction du temps passé aux tâches répétitives, augmentation de la production, régularité de la qualité, facilité de maintenance des machines, redéploiement de la main-d'œuvre vers des tâches à plus haute valeur ajoutée… « Le grand défi est d’embarquer tous les entrepreneurs dans cette révolution technologique et humaine » indique Régine Castagnet, directeur adjoint de la CCI Val-d’Oise.

Pourtant, de nombreuses entreprises ne semblent pas encore prêtes pour cette vague d’innovations et ne réalisent pas, qu’en peu de temps, elles risquent de perdre leur avantage concurrentiel si elles ne prennent pas le train de l’industrie du futur (appelée industrie 4.0 par les Allemands). « Elles n’ont malheureusement plus le choix. La question n’est donc plus tellement Pourquoi ? mais plutôt Comment ? Avec qui ? et A quelle échéance ? » précise Régine Castagnet.

L’adoption des technologies liées à l’industrie du futur par les entreprises françaises est devenue une obligation pour qu’elles restent dans la course face à la concurrence internationale. Alors, comment se préparer à ces mutations ?

Renseignez-vous et faites des choix

Avant tout, définissez les objectifs de votre entreprise à 1 an, 2 ans et 5 ans, et analysez les technologies qui pourraient vous permettre de les atteindre plus sereinement : l’intelligence artificielle ? La réalité augmentée ? Le Big Data ? La robotisation ? À chaque technologie sa spécialité.

La liste des solutions adaptées aux besoins de chaque entreprise est longue. Aussi, pour vous aider à faire les bons choix, consultez le répertoire des Offreurs de solutions, initié par l’Alliance industrie du futur et le réseau des CCI. Il recense les offreurs de solutions afin de permettre aux PME/PMI d’identifier des prestataires qualifiés capables de les accompagner dans leur projet de transformation industrielle. En Ile-de-France, plus de 140 offreurs de solutions sont d’ores et déjà répertoriés.

Faites-vous accompagner et expérimentez

N’hésitez pas à vous tourner vers des structures externes pour connaître les démarches à entreprendre et vous lancer efficacement.

Dans le cadre d’une initiative de la région Ile-de-France, un consortium porté par le Cetim, auquel participe la CCI Paris Ile-de-France, déploie le programme « Accompagnement Smart Industrie ». Objectif ? Améliorer la performance industrielle globale en réalisant des diagnostics, des PoC ou encore des études de faisabilité, en tenant compte des facteurs humains, technologiques, organisationnels et des ruptures de marché.

Ce programme vise à orienter les PME dans leurs choix stratégiques, sécuriser leurs prises de décisions et éviter que les projets restent lettre morte faute de financements. « En effet, si votre projet d’investissement est crédible, vous pourrez plus facilement obtenir un prêt ou une subvention » précise Régine Castagnet.

Le programme Usine Numérique, lancé par la CCI Paris Ile-de-France en 2017, permet quant à lui aux PME d’expérimenter des logiciels liés à la conception et la fabrication, ou des technologies matures, afin de déterminer s’ils correspondent vraiment à leurs besoins avant d’investir durablement.

Embarquez tous vos collaborateurs dans l’aventure

Certains entrepreneurs perçoivent encore l'adoption des technologies liées à l’industrie du futur comme une obligation plutôt qu'une opportunité, une tâche reléguée à un service informatique plutôt qu’une stratégie globale. Ce qui peut sérieusement entraver le succès des initiatives mises en place.

En effet, le processus d’intégration de ces innovations se révèle beaucoup plus efficace lorsque les dirigeants tentent de faire avancer les initiatives à l’échelle de l’entreprise. Le changement affecte alors l'ensemble de l'organisation - production, ventes, marketing, RH, etc. - et chaque équipe, chaque service, s’implique.

« Il faut sensibiliser tous les collaborateurs aux avantages que ces technologies peuvent leur apporter : évolution de leurs compétences, tâches plus valorisantes… Dès lors qu’on leur donne des pistes, ils auront moins de réticences à les intégrer dans leur quotidien » explique Régine Castagnet.

Vous pouvez, par exemple, créer une équipe composée de différents intervenants issus de différents départements de votre entreprise pour vous assurer que tout le monde est au courant de ce qui se passe et que les choses vont de l’avant.

Établissez un budget réaliste

Enfin, soyez pragmatique avec votre budget. Si vous n'avez pas la possibilité d’investir massivement dans ces nouvelles technologies, prévoyez de financer votre transformation par étapes.

« Ce serait une erreur de vouloir tout transformer de A à Z en même temps. L’idéal est d’y aller pas à pas en priorisant la mise en place des technologies en fonction de la stratégie globale de votre entreprise, de vos objectifs à court, moyen et long terme, et de votre capacité de financement » conclut Régine Castagnet.

Et pour tester vos connaissances, jouez au Serious Game Industrie du futur

 

Le 26/02/2019