Pour une libéralisation de l'ouverture des commerces le dimanche

L'interdiction du travail le dimanche assortie de ses multiples dérogations conduit à un système illisible, injuste, économiquement absurde et juridiquement incohérent.

Elle est en complet décalage avec l'évolution des modes de vie et la croissance exponentielle du e-commerce et ne répond ni aux besoins des commerçants, ni aux attentes des consommateurs et des salariés.

La CCI Paris Île-de-France prône donc une libéralisation de l'ouverture des commerces le dimanche s'appuyant sur une simplification de la loi.

Tout en permettant à la France de renforcer son rang dans la compétition des métropoles mondiales, cette libéralisation constituerait une véritable opportunité en termes économiques. Elle permettrait de créer 50 000 emplois en France, dont 15 000 en Île-de-France, et de générer un surplus de 0,4 point de PIB.

« En période économiquement tendue et pour faire face aux mutations économiques et sociétales, on ne voit pas comment la France pourrait se priver d'un tel atout pour une croissance durable et riche en emplois » conclut Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI Paris Île-de-France.

Consulter le rapport de la CCI Paris Île-de-France sur le Travail dominical dans les commerce

Le 01/11/2013