Osons la France, tous visionnaires

3 questions à Aude de Thuin, fondatrice et présidente d’Osons la France, à l’initiative du forum-exposition Osons la France, tous visionnaires qui se tiendra au Grand Palais du 4 au 7 décembre.

Quelle est l’ambition d’Osons la France ?
Avant tout rompre avec le French bashing et les discours déclinistes qui rongent le moral et sont complètement stériles.

En prenant le contre-pied, nous voulons réconcilier les Français avec leur économie et leur faire retrouver la voie de l’optimisme ! Vaste ambition, mais qui me paraît à la hauteur des enjeux actuels. Nous avons la responsabilité collective, en tant que société civile, d’aider notre pays à sortir de la crise et à retrouver confiance et fierté.

Quand nous disons « Participez à la nouvelle révolution française », il s’agit de la révolution de l’audace, de l’innovation, de l’entrepreneuriat, de la créativité. C’est cela qui permet d’oser rompre avec la peur de l’avenir, d’oser embrasser les mutations, d’oser saisir mais aussi construire les nouvelles opportunités d’un monde qui change.

Concrètement, que va-t-il se passer au Grand Palais ?
Ce lieu conçu pour l’exposition universelle de 1900 m’est apparu comme le plus adapté pour mettre en lumière cette France qui ose et construit l’avenir aujourd’hui.

Pendant 4 jours, nous réunirons au Grand Palais une sorte de mini-exposition universelle présentant le meilleur de l’innovation française, qu’elle émane de start-up, de PME, d’ETI ou de grandes entreprises beaucoup plus connues.

Le 4 décembre et le 5 décembre matin, nous coproduisons avec le magazine Challenges le Sommet de l’économie qui mettra face à face chefs d’entreprise et politiques pour initier un dialogue constructif sur des sujets économiques majeurs.

Ensuite, à partir du 5 après-midi, nous proposons un programme inédit de conférences destiné au grand public. Nous commençons par une après-midi dédiée aux lycéens sur les emplois de demain et terminerons le dimanche par un programme conçu avec le Cercle des économistes donnant la parole à ceux qui ont prouvé sur le terrain que les « fléaux » français sont tout à fait surmontables.

Quel sens a pour vous le partenariat avec la CCI Paris Île-de-France ?

Ce partenariat, dont nous sommes très heureux, est une évidence tant la CCI Paris Île-de-France a un rôle majeur auprès des nombreux entrepreneurs d’une région qui reste une des plateformes essentielles de l’innovation française.

Pour en savoir plus sur Osons la France, tous visionnaires

Le 20/11/2014