Le projet de loi de finances 2017 met les CCI en danger !

Le projet de loi de finances 2017 prévoit une nouvelle baisse de 60 millions d’euros de la taxe affectée aux CCI. Cette baisse représentera 14 millions pour la seule CCI Paris Ile-de-France. Si le Parlement l’adoptait, la capacité de la CCI Paris Île-de-France à accompagner le développement économique et la formation des jeunes dans le territoire de l’Ile-de-France serait fortement affectée. Elle serait dans l’incapacité d’assurer certains investissements nécessaires dans ses établissements d’enseignement.

Acteur majeur de la formation

Notre mission : préparer les collaborateurs à de nouveaux enjeux, former les talents de demain qui contribueront à la réussite de l'entreprise et la création d'emplois

 

  • 24 écoles en prise directe avec les besoins en compétences des entreprises
  • 32 000 jeunes formés dont plus de 14 000 en apprentissage
  • 30 000 adultes en formation continue
  • 800 partenaires internationaux
  • 80 % des formations dispensées peuvent être suivies en alternance
  • taux d'insertion dans l'emploi : 85 %

1er réseau entrepreneurial d'Île-de-France

Notre mission : stimuler l'énergie créatrice, l'innovation et tous les projets générateurs de croissance économique et d'emplois

  • 100 000 porteurs de projet guidés dans la création et le développement de leur entreprise
  • 200 000 entreprises accompagnées
  • 10 000 entreprises conseillées et accompagnées à l'international
  • 35 clubs et réseaux d'entreprise

Au cœur des territoires

Notre mission : acteur du quotidien des entreprises à Paris, en Seine-et-Marne, à Versailles-Yvelines, en Essonne, dans les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne et dans le Val-d'Oise, la CCI Paris Île-de-France a une connaissance précise des réalités locales et répond aux enjeux économiques de chaque territoire.

La CCI Paris Île-de-France s'adapte face aux baisses de ses ressources fiscales

Depuis 2012, la CCI Paris Île-de-France fait face à d’importantes difficultés budgétaires dues aux baisses successives de ses ressources décidées par l’État. Au total, cela représente une perte de plus de 290 millions d’euros en 3 ans.

Des efforts considérables ont déjà été entrepris pour s’adapter à cette situation : restructuration de l’ensemble de la Chambre, suppression de 1000 postes en un an ayant conduit à un nombre considérable de licenciements, réduction très importantes des charges de fonctionnement et diminution très forte des investissements.

L’ensemble de ces efforts ont été reconnus par le préfet de la région d’Île-de-France, lors de la signature en septembre dernier d’une convention d’objectifs et de moyens entre l’État et la CCI Paris Île-de-France.

Ce partenariat conforte le rôle clé de la CCI Paris Île-de-France dans l’accompagnement des entreprises, le développement des territoires, la formation, l’anticipation des mutations économiques, ou encore l’aide à l’internationalisation.

Il est crucial que ce partenariat s'accompagne de la stabilisation des ressources fiscales de la CCI Paris Île-de-France pour que nous continuions à remplir nos missions. Avec le projet de loi de finance 2017, nos capacités d'action et notre mission d'intérêt général sont #EnDanger !

30 000 étudiants formés100 000 porteurs de projets accompagnés10 000 PME accompagnées à l'international

Le 15/11/2016