Transmission d’entreprise : le défi de la pérennité et du développement

Pérenniser et développer les entreprises, sauvegarder leurs emplois, libérer les énergies, tels sont les défis de la transmission d’entreprise. En tant qu’acteur majeur de la transmission, la CCI Paris Île-de-France propose des pistes de réformes issues des actions et bonnes pratiques qu’elle a développées sur le terrain.

En Île-de-France, 275 000 entreprises ont un dirigeant âgé de 55 ans ou plus et sont donc potentiellement concernées par la transmission/cession. L’enjeu est capital car il en va de la préservation de notre tissu économique et du maintien de l’emploi. C’est pourquoi la CCI Paris Île-de-France accompagne les entreprises, en particulier les TPE/PME, dans cette étape cruciale.

Elle aide notamment les cédants à évaluer la valeur de leur entreprise et à bien présenter leur dossier, et propose aux repreneurs un ensemble de prestations, dont la recherche active de cibles. Chaque année, 800 à 1 000 repreneurs et 300 à 400 cédants sont ainsi accompagnés par la CCI Paris Île-de-France.

Autre exemple réussi de professionnalisation du repreneur : L’Ecole des managers. C’est un programme particulièrement adapté aux TPE/PME et commerces. Animé par des experts issus du monde de l’entreprise, il permet au participant d’acquérir une culture de chef d’entreprise pour conduire son projet. Résultat : 95 % des reprises effectuées par les stagiaires sont des succès !

Mais il faut aller plus loin et faire de la transmission d’entreprise une cause nationale, au même titre que la création d’entreprise. C’est dans cette optique que la CCI Paris Île-de-France propose, dans son rapport Transmission / cession d’entreprise : le défi de la pérennité et du développement, des pistes de réforme et des bonnes pratiques à promouvoir.

En premier lieu, il faut renforcer les capacités entrepreneuriales des repreneurs en développant des programmes de formation adaptés, à l’image de l’Ecole des managers. Initier un dispositif dédié à la reprise d’entreprise, sur le modèle des incubateurs, serait également un atout.

La CCI Paris Île-de-France préconise, par ailleurs, d’instaurer un véritable « parcours de croissance » des cédants et repreneurs. Il s’agit notamment d’accroître la visibilité des points de contact entre cédants et repreneurs et de mieux informer sur les dispositifs de mise en relation où des opportunités d’affaires qualifiées existent. Il faut aussi faciliter le montage et le suivi de l’opération en incitant les cédants et repreneurs à se faire accompagner, soit pour la valorisation de l’entreprise à céder, soit dans la recherche active de cibles.

Enfin, il est urgent d’offrir aux entreprises un environnement législatif de confiance avec des textes lisibles (moins sujets à interprétation), clairs et stables.

Consultez les propositions de la CCI Paris Île-de-France dans son rapport Transmission / cession d’entreprise : le défi de la pérennité et du développement

Le 15/11/2016