CCI Business Grand Paris : une "dream team" au service de la croissance de toutes les entreprises

Marchés publics
Un an après son lancement, CCI Business Grand Paris a remporté son premier pari : rassembler autour d’une même plateforme la plupart des acteurs associés à la réussite des projets d’investissements du Grand Paris. L’objectif ? Faciliter l’accès de toutes les entreprises aux différents marchés du plus grand chantier du siècle pour la région capitale. Créé à l’initiative de la CCI Paris Île-de-France, ce dispositif d’information, d’échanges et d’accompagnement associe le MEDEF, la CPME, 12 fédérations professionnelles, 10 maîtres d’ouvrage et regroupe déjà près de 700 entreprises adhérentes (*).


« Le Grand Paris est un projet considérable. Plus de 100 Md€ vont être utilisés pour structurer la région Île-de-France. Ces investissements auront des retombées économiques non seulement sur le territoire francilien mais aussi sur l’ensemble de l’hexagone », rappelle Didier Kling, le Président de la CCI Paris Île-de-France.

Si le plus grand chantier du siècle offre de réelles perspectives de croissance pour les entreprises, sa pleine et entière réussite est aussi conditionnée par plusieurs exigences souligne cependant le président de la CCI :

«  La première préoccupation, c’est bien entendu le respect des délais. Une condition d’autant plus nécessaire aujourd’hui puisque Paris est candidate aux Jeux Olympiques de 2024 et à l’Exposition universelle de 2025. Notre deuxième préoccupation, c’est de veiller à ce que sur les différents bassins économiques qui vont se développer, il y ait non seulement du travail mais aussi des lieux de vie. Notre troisième préoccupation, c’est de faire en sorte que les entreprises puissent trouver une main d’œuvre qualifiée pour ces grands chantiers. Un sujet auquel nous sommes plus particulièrement sensibles. La CCI est en effet l’un des principaux acteurs de la formation en Île-de-France et forme aujourd’hui plus de 15 000 apprentis. Enfin, la 4e de nos préoccupations, c’est de faire en sorte que l’ensemble des PME, ETI et TPE puissent participer à la réalisation des différents chantiers du Grand Paris. C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place le dispositif CCI Business ».

Informer les entreprises en amont

CCI Business Grand Paris s’appuie à la fois sur une plateforme digitale et un réseau de conseillers dans les départements. Objectif : informer les entreprises sur les futurs chantiers bien en amont de la publication des marchés, les mettre en relation avec les donneurs d’ordre partenaires, élargir le « sourcing » des maîtres d’ouvrage, accompagner les entreprises dans les différentes étapes de la démarche de réponse aux appels d’offres, avec une offre de services dédiés.

À partir des informations fournies à la CCI Paris Île-de-France par les maîtres d’ouvrage sur leurs attentes en termes notamment de calendrier, de déroulé des travaux, de cahier des charges, de qualifications, les investissements les plus accessibles aux TPE/PME et ETI sont publiés sur le portail web. Ces dernières peuvent ainsi détecter les opportunités de chantiers, identifier les compétences techniques nécessaires, élaborer une stratégie d’alliance avec des ETI ou des grands groupes et ainsi renforcer leurs atouts pour aborder les appels d’offres dans les meilleures conditions.

«  CCI Business est très important pour une petite entreprises comme la nôtre, souligne Emmanuel PAIN , dirigeant de Urban TP. L’essentiel pour nous est de pouvoir être au courant très en amont des projets, de pouvoir identifier les maîtres d’ouvrage, de savoir quels seront les adjudicataires des chantiers puisque nous aurons probablement à travailler en tant que sous-traitant. Nous n’avons pas beaucoup de ressources en interne, donc autant répondre efficacement sur ces marchés ».

«  La plateforme nous permet d’avoir une meilleure visibilité sur les projets et les réels besoins des grandes structures. L’autre point positif, c’est aussi de pouvoir rencontrer facilement les acteurs des projets, leurs responsables achat et de pouvoir présenter au mieux nos activités. Cela nous fait gagner énormément de temps », souligne pour sa part Dora Gameiro, directrice commerciale de la société AXYON.

« La SGP a prévu dans ces appels d’offres que 20 % des opérations soient réservés aux PME, rappelle Jean Marc Médio, président de la société PARENGE. Les grands groupes ont joué le jeu au moment des appels d’offres et aujourd’hui, de nouvelles perspectives s’offrent à nous pour les trente prochaines années. Les tables-rondes organisées par CCI Business permettent de mettre en valeur notre tissu de PME, de dialoguer avec les maîtres d’ouvrage et de leur montrer que nous pouvons être utiles à leurs projets ».

Près de 700 entreprises adhérentes

Un an après son lancement, le dispositif mis en place par la CCI Paris Île-de-France se révèle attractif avec un nombre croissant d’entreprises adhérentes (680 à ce jour), confirmant CCI Business Grand Paris dans son rôle d’outil régional de référence pour donner de la visibilité aux investissements publics et privés et aux chantiers associés.

« Vitrine des projets d’investissements du Grand Paris, le dispositif est très attractif car il permet le rapprochement entre les entreprises et les maîtres d’ouvrage, accélère les procédures et crée une spirale vertueuse fondée sur l’accès à l’information et l’émulation », souligne Étienne Guyot, directeur général de la CCI Paris Île-de-France. « Nous sommes satisfaits de ce premier point d’étape et de cette dynamique qui s’inscrit pleinement dans notre offre d’accompagnement des entreprises au moment de la montée en charge des chantiers du Grand Paris » poursuit-il.

Un dispositif renforcé en 2017

La veille opérée sur la plateforme sera approfondie et les informations enrichies en 2017 grâce à l’arrivée de nouveaux donneurs d’ordres dans le dispositif. L’innovation aura toute sa place, les maîtres d’ouvrage étant à la recherche de nouveaux services, d’applications innovantes ou encore de briques technologiques pouvant enrichir leur offre. Elle sera un levier de différenciation permettant aux start-up de trouver leur place dans la construction du Grand Paris de demain.

«  CCI Business va nous permettre d’élargir notre panel de prestataires, de pouvoir travailler avec de plus petites structures et d’aller encore plus loin dans  une démarche d'open innovation » , souligne Jean-Luc Ashard, le directeur délégué de ENEDIS qui a rejoint le 13 mars dernier la plateforme CCI Business Grand Paris.

D’autres conventions sont envisagées avec des donneurs d’ordres majeurs dans les domaines du logement et de la smart city, notamment. En 2017, face à l’accélération des appels d’offres et à la diversité de leur nature et de leur montant, la CCI Paris Île-de-France prévoit d’étendre les rencontres avec les donneurs d’ordres dans les territoires pour toucher au plus près les entreprises franciliennes, PME – ETI en particulier, et favoriser les échanges dans une relation BtoB.

Enfin, la Chambre préparera davantage les entreprises à répondre aux exigences des appels d’offres au plan technique, financier, organisationnel et commercial. Cet axe sera développé en 2017 avec le lancement dès avril d’une nouvelle offre de services CCI Business Grand Paris à destination des PME – PMI pour les aider à se positionner sur les marchés.

 

 

10 maîtres d'ouvrage partenaires

2 principales organisations patronales et 12 fédérations patronales partenaires

680 adhérents

 

CCI Business Grand Paris est un programme co-financé par le FEDER

 

Le 14/03/2017