Start-ups prêtes à s’investir

Paris Saclay Invest
Boombox apprend aux smartphones à parler d’une même voix, Traaser se fait l’interprète de la génétique pour le plus grand bonheur de la médecine… Deux entreprises, deux univers mais un point commun cependant. Ces deux jeunes entreprises ont toutes les deux été primées à l’occasion de la 7e édition de la convention de financement Paris Saclay Invest, en décembre dernier. Organisée par Finance&Technologie, la CCI Versailles-Yvelines, la CCI Essonne et l’EPA Paris Saclay, cette initiative vise à faciliter le rapprochement entre les investisseurs et start-ups du territoire. Focus sur les deux lauréats de ce concours placé sous le signe de l’innovation

Des smartphones au diapason

« L’idée de cette application nous est venue un peu par hasard », souligne Robin KLEINSINGER, co-fondateur de Boombox , prix du jury  lors de la dernière édition de Paris Saclay Invest. « Avec des amis, nous avons voulu un jour écouter de la  musique à l’extérieur mais, privés d’enceintes, nous avons dû nous rabattre sur le haut-parleur d’un de nos smartphones. Plutôt inaudible !  De là, nous nous sommes dits : pourquoi ne pas développer une application qui permettrait de diffuser  de façon synchronisée dans un environnement donné la même musique sur des téléphones différents et profiter de tous leurs hauts parleurs pour amplifier le volume. Nous avons imaginé ensuite  d’autres usages possibles : courir à plusieurs  au même rythme en écoutants de façon simultanée la même musique,  écouter sa playlist dans sa chambre sur une tablette puis prolonger cette écoute sur son smartphone  dans une autre pièce de la maison… ».

Pendant 6 mois,  les quatre futurs fondateurs de Boombox soutenus par l’incubateur IMT Starter, incubateur du groupe Mines-Telecom mènent des études de faisabilité pour tester la viabilité de leur projet tant sur le plan technique que sur le plan juridique. « Ensuite, il nous a fallu développer un marqueur de synchronisation permettant  de diffuser  de manière simultanée la  même musique sur différents appareils en 3G, 4 G ou wifi ».

Cette application disponible sous l’Ios Apple et bientôt sous Android est en quelque sorte  la vitrine technologique  grand public de la marque mais le business model  de l’entreprise est principalement tourné vers la fourniture de solutions btob, dérivées de cette technologie : « Notre objectif est de  faire une  première levée de fond  de 400 000 euros  dans les mois qui viennent pour soutenir le démarrage  de cette application, financer la conception d’un nouveau module de  synchronisation et développer notre action commerciale btob ». A terme, l’entreprise espère aussi exploiter, à partir du même concept,  d’autres supports comme la vidéo.

Meilleur prix d’interprétation…médicale

Implantée au cœur du Génopole d’Evry, Traaser s’est investie sur un autre créneau. L’entreprise développe et commercialise une solution logicielle permettant d’analyser et d’interpréter les résultats d’une séquence génomique, un atout considérable  pour accompagner  la révolution de la médecine personnalisée.

« L’objectif est de faciliter le travail des médecins et de les aider à établir un diagnostic et un traitement approprié en tenant compte de l’information génétique du patient », souligne François ARTIGUENAVE,  président de cette start-up créée en 2016.  Avec son associé, Ralph ECKENBERG, un spécialiste de l’immunologie, ce biologiste-généticien travaille depuis un an et demi au développement de ce projet au sein de l’incubateur du CEA.

« La médecine génétique s’est tout d’abord développée autour des pathologies rares mais elle se tourne de plus en plus vers d’autres types de maladies.  Grâce au séquençage, on est ainsi capable de comprendre les bases génétiques de certains cas de cancers, d’identifier quels sont les mécanismes d’action  potentiel dans les thérapies et d’orienter vers tel ou tel type de molécule pour le traitement de la maladie ».
L’application développée par Traaser  est capable d’interpréter toutes ces données génétiques et de les combiner avec d’autres informations pour délivrer un rapport  à un médecin. « Nous traduisons en quelque sorte de l’information biologique  en une information médicale ».

Lauréate du Concours mondial de l’innovation 2016, Traaser s’est vu décerner, il y a quelques semaines, le prix du jury lors de la dernière édition du concours Paris Saclay Invest. « C’est la première fois que nous participons à cette convention de financement. Nous espérons pouvoir lever 1 million d’euros l’année prochaine », précise François ARTIGUENAVE.  « Notre objectif est de pouvoir nous rapprocher d’investisseurs spécialistes de la santé qui pourront nous aider à nous développer  dans ce secteur ».

 

 

 


 

Le 13/12/2016