Faire de notre média une vitrine des possibles

Fondée il y a 8 ans par 4 étudiants d’une école de la CCI Paris Île-de-France, Widoobiz rapproche chaque mois près de 400 000 entrepreneurs et experts de l’écosystème entrepreneurial et se réinvente en permanence. Rencontre avec Thomas Benzazon, co-fondateur et directeur du média au sein du groupe People to People qui a racheté l’entreprise à l’été 2017.

Comment s’est constituée la tribu Widoobiz ?
En général, lorsque l’on monte une boîte, on a d’abord l’idée et, dans 80 % des cas, on cherche ensuite des personnes pour mener à bien son projet.  Nous, notre équipe s’est testée, avant même la création de l’entreprise au sein d’une des écoles de la CCI Paris Île-de-France. On travaillait ensemble sur des projets d’entreprise très concrets.

Même si nous avions des personnalités, des parcours et des regards très différents, nous savions que nous étions complémentaires et potentiellement capables de bosser ensemble sur un projet commun en sortant de l’école. Chacun avait envie de monter sa propre boîte et nous nous sommes dit, puisque le groupe fonctionne, pourquoi ne pas faire quelque chose ensemble ?

Et le point de départ du projet ?
Nous avions plein d’idées de business en tête, on a tout mis sur la table puis, en cherchant des infos à droite, à gauche pour nous aider, nous nous sommes aperçu qu’il y avait peu de médias proposant des conseils très pratiques pour les créateurs. Il y avait un vrai manque dans ce domaine et, partant de ce postulat, nous trouvions beaucoup plus intéressant de partir sur un projet qui faisait sens pour nous, pouvoir embarquer des gens qui ont envie de se lancer dans la création d’entreprise et qui n’osent pas toujours.

Tout l’enjeu pour nous était de créer un média qui parle à ce public, qui lève des freins en montrant par exemple que l'on peut être autodidacte et créer une activité florissante. Nous voulions également pouvoir répondre de manière très concrète aux multiples questions que se posent ou doivent se poser des créateurs en nous appuyant sur des avis d’experts dans de multiples domaines comme le marketing, les RH, le juridique ou les finances.

Comment la CCI vous a-t-elle accompagné dans votre démarche ?
Les fondateurs de Widoobiz sont en quelque sorte des bébés de la CCI. Nous avons été formés tous les quatre dans une de ses écoles qui s’appelait à l’époque Advancia. L’incubateur de l’école nous a ensuite guidés dans la préparation de notre projet et quand nous avons eu besoin de place pour lancer notre média radio dédié aux entrepreneurs, nous avons pris place dans de plus grands locaux au sein de la pépinière d'entreprises Soleillet.

Widoobiz est aujourd’hui un média en ligne, mais aussi une agence de communication digitale. Comment s’articulent ces deux activités ? 
Nous avons toujours voulu marcher sur deux pieds, d’un côté le média en ligne qui constitue en quelque sorte le laboratoire de notre savoir-faire et, de l’autre, l’agence et la boite de production. Nous pensions d’abord lancer notre webradio puis ouvrir trois-quatre ans plus tard une agence de com pour travailler sur des projets médias pour de grands groupes et institutions.

Mais ce qui devait prendre entre trois et quatre ans a finalement pris trois mois ! Ce succès, nous le devons à la réussite du lancement de notre média en ligne.  Pendant un an, nous avons créé en amont des contenus, travaillé sur de vraies émissions, recherché des animateurs et des chroniqueurs experts. Et le jour de l’ouverture, les contenus, les 20 animateurs et les 30 chroniqueurs étaient bien là comme nous l’avions annoncé.

Quand vous vendez un rêve auquel tout le monde croit, il devient réalité. Très vite nous avons trouvé des clients qui avaient envie de faire la même chose pour leur univers de marque. Cela nous a permis de grandir et dans la foulée, comme tout média qui grandit, de la radio, nous sommes passés à du rédactionnel et de la vidéo. Du coup, certains de nos clients nous ont demandé de créer leur blog ou de leur faire une webtv…

Il y a une vraie synergie entre nos deux activités, mais aujourd’hui ce sont les projets innovants que nous expérimentons chez nos clients qui nous permettent de faire évoluer notre média en ligne.

Justement, comment vous réinventez-vous ?
En questionnant constamment ce que nous faisons ! Est-ce qu’il y a d’autres façons de raconter une même histoire ? Qu’est-ce que nous aimerions trouver sur le média qui n’existe pas encore ? Est-ce que nous nous reposons sur nos lauriers ?  Avec le rachat du média il y a un an, il était évident qu’il fallait en profiter pour redonner un nouveau souffle à la ligne et aux contenus. 2019 sera l’année du renouveau. Nouveau site, nouveaux formats, nouvelle ligne. Nous allons donner plus encore la parole aux dirigeants, montrer qu’il y a un sens et des hommes derrière la création d’entreprise.

Nous laisserons aussi la place à des personnes qui viennent d’autres univers : comédiens, sportifs, chefs d’orchestre, intellectuels dont le parcours, l’approche ou la philosophie peuvent inspirer les entrepreneurs auxquels nous nous adressons. Demain, nous voulons explorer de nouveaux horizons, parler du monde que nous pouvons créer ensemble et faire de ce média une vitrine des possibles.

 

Le 03/01/2019