A la conquête de l’Amérique

Karim ABICHAT- cofondateur de Sykio
Sykio développe sous la marque Ogust des solutions progicielles cloud (ERP, e-commerce, place de marchés) spécifiquement dédiées aux sociétés de services à la personne. Conseillée et accompagnée par la CCI Paris Île-de-France, l’entreprise est partie, il y a quatre ans, à la conquête du marché nord-américain et a ouvert, il y a quelques mois, sa première filiale à Montréal. Une étape importante dans le développement de cette jeune société implantée à Montreuil qui compte aujourd’hui plus de 500 clients à travers le monde et une quinzaine de collaborateurs.

Sykio est né, en 2006, de la réunion de trois consultants provenant d’horizons variés mais animés par la même volonté : capitaliser et organiser l’information afin d’optimiser le management et maximiser l’efficacité des entreprises. Elle s’est engagée d’emblée dans la création de solutions cloud évolutives, simples et accessibles à tout type de structure.

Dès 2007, les équipes de développement de l’entreprise élaborent le progiciel Ogust Management, une solution de gestion des activités de l’entreprise (commercial, paie, RH, planning…) plus spécifiquement conçue pour répondre aux attentes des sociétés spécialisées dans les services à la personne.

« C’est un concours de circonstances qui nous a conduit à nous tourner plus particulièrement vers ce marché », précise Karim ABICHAT, cofondateur de Sykio. « Une société de services à la personne qui était implantée dans la même pépinière que nous à Montreuil est venue un jour nous consulter pour que nous lui proposions une solution de gestion adaptée aux spécificités de son métier. Au fil des mois, le produit que nous avions développé s’est étoffé sur le plan fonctionnel. Cela nous a incités à proposer ce progiciel à un éventail plus large de prestataires et à nous intéresser plus particulièrement au marché des entreprises de services à la personne qui était en pleine phase d’expansion lorsque nous avons démarré notre activité ».

Dix ans après sa création, l’entreprise a franchi un nouveau cap stratégique majeur en France et à l’international avec le lancement en 2016, dans le prolongement de sa première application, d’une solution de e-commerce dédiée et l’ouverture d’une première filiale au Canada.

« L’international est, depuis l’origine, un élément majeur de notre projet entrepreneurial », souligne Karim ABCHAT. « Nous nous sommes naturellement intéressés dans un premier temps aux pays européens. Cette démarche nous a permis de décrocher plusieurs contrats, principalement en Belgique, au Luxembourg et en Suisse. Le potentiel commercial de ces marchés reste cependant assez étroit. Le continent nord–américain que nous visons aujourd’hui représente un levier de croissance beaucoup plus stratégique pour notre entreprise. Le recours aux sociétés de services à la personne qui est notre cœur de cible y est beaucoup plus important qu’en France. 30 % des foyers américains utilisent en effet régulièrement ce type de services contre 10 % en France ».

La CCI Paris Île-de-France est, depuis l’origine, le compagnon de route  de  Sykio, dans cette «  aventure américaine ».

« Nous avons dans un premier temps participé à plusieurs ateliers organisés par la Chambre. Cela nous a permis de rencontrer des avocats, des comptables et tout un ensemble de personnes qui connaissaient bien les pratiques commerciales et la réglementation sur le marché nord–américain.  Nous avons aussi noué des contacts avec les conseillers de la CCI qui nous ont tout de suite mis en relation avec les bons partenaires pour notre projet tel que Business France. Ils nous ont aussi orientés vers certaines aides financières que nous ne connaissions pas comme le dispositif PM’Up ».

Le Canada : une bonne porte d’entrée pour pénétrer le marché américain

Plusieurs voyages de prospection sur le terrain ont ensuite permis à Sykio d’affiner son approche commerciale sur ce marché : «  Nous nous sommes très vite aperçu qu’il était plus simple d’aborder ce marché à partir du Canada plutôt que des Etats-Unis qui étaient pourtant le  marché que nous visions au départ. Le Canada est un bon trait d’union, en termes d’approche et de philosophie entre l’Europe et l’Amérique. C’est une porte d’entrée pour « s’américaniser » en plusieurs étapes, une bonne transition avant d’aborder le marché nord-américain dans sa globalité. Nos premiers clients étaient d’ailleurs canadiens. De proche en proche, nous avons creusé un peu plus cette destination, ce qui nous a conduit à nous implanter à Montréal », souligne Karim ABICHAT qui a pris cet été les commandes de cette nouvelle filiale.

Accompagnement au long cours de la CCI

Malgré cet éloignement géographique, l’entrepreneur n’en oublie pas pour autant de faire appel de temps en temps à la CCI. « Je suis toujours resté en relation avec  la conseillère internationale de la Chambre et je sais que si j’ai besoin d’un conseil ou d’un contact, elle me répondra assez rapidement. Elle connait bien notre entreprise et fait régulièrement le point avec nous sur son évolution et sur nos besoins éventuels. C’est un accompagnement au long cours que nous apprécions tout particulièrement ».

En savoir plus sur :

Votre contact Amérique du Nord à la CCI Paris Île-de-France :

Fahima SADAOUI-RAMOS
fsadaouiramos@cci-paris-idf.fr

Le 31/08/2017