SoBus : l’invitation au voyage au meilleur prix

L'interview du mois
Surfant sur la vague de libéralisation du marché des transports en France, SoBus a été lancé en 2016 par deux entrepreneurs formés à HEC et à ESCP Europe. Objectif de cette plateforme ? Permettre à tous de se déplacer facilement et au meilleur prix en car ou tout autre moyen de transport le plus économique. Rencontre avec Matthieu Marquenet, co-fondateur et CEO de cette jeune startup.

Comment est né SoBus ? 
La libéralisation  du marché du bus en France a été le point de départ de ce projet. A partir de 2015, plusieurs compagnies de cars se sont lancées sur ce marché. Avec Clément Hugon, qui avait déjà initié un projet en ce sens, nous nous sommes dit qu’il y avait une opportunité pour mettre en place un service en ligne permettant d’acheter sur une seule et même plateforme n’importe quel billet de bus. Je l’ai rejoint dans l’aventure et l’entreprise a démarré en 2016 en intégrant dans sa base tous les opérateurs d’autocars présents en France (OuiBus, Flixbus, Isilines, Eurolines…) et le covoiturage avec Blablacar. 

Un service qui répond à une vraie demande sur ce marché en pleine expansion en France et en Europe...
Avant la libéralisation de ce marché en France, on était à 200 000 voyages en car par an. Aujourd’hui, 7 millions de trajets sont effectués chaque année. Sur notre site, nos clients ont déjà parcouru plus de 10 millions de km en bus. C’est donc un marché en forte croissance et qui n’est pas encore arrivé à maturité, contrairement à d’autres pays européens comme le Royaume-Uni, l’Allemagne ou l’Italie, où ce type de moyen de transport est déjà très développé. 


Qui voyage principalement en autocar ?
Ce mode de transport, particulièrement économique, attire beaucoup les jeunes (20 % des usagers sont des étudiants) et les femmes (60 % des usagers). Certaines d’entre-elles   préfèrent, en effet, utiliser le car qu’elles considèrent comme un moyen de transport plus rassurant  que le covoiturage.

SoBus ne se limite pas aux seules  offres de voyages en car. Expliquez-nous…
L’idée du projet n’est pas de faire juste un site de bus ni de faire un site qui propose du bus et à côté du train, mais un site qui soit à même de proposer la meilleure solution et au meilleur coût pour un utilisateur qui veut aller d’un point A à une point B et ce, en tenant compte de son profil et de ses besoins spécifiques.

Vous avez également  de grandes ambitions en termes de développement…
Notre site disponible en 4 langues couvre pour l’instant 4 pays. Nous allons dans quelques semaines étendre cette couverture à toute l’Europe avec une offre incluant le bus, le train, le covoiturage et, à terme, l’avion. Nous sommes également en train d’optimiser l’interface utilisateur et la technologie de notre plateforme pour lui permettre de mieux gérer le nombre croissant d’opérateurs et de destinations dans notre base.  L’objectif est de faciliter la recherche des internautes et d’être capable de répondre à des demandes plus complexes en proposant par exemple des combinaisons de trajets avec, dans certains cas,  des moyens de transport différents.

En savoir plus : 

Le 03/10/2018