Your-Comics : quand la communication pétille avec des bulles

Née au sein de l’écosystème entrepreneurial de la CCI Paris Île-de-France et hébergée au cœur de la pépinière Paris-Soleillet, Your-Comics mise sur la BD, l’infographie et l’animation vidéo pour aider les entreprises à traduire en image de l’information complexe pour la rendre plus accessible à leurs clients ou salariés.

« Aujourd’hui, les sociétés traitent de plus en plus d’informations et de données. Toute la question est de savoir comment rendre tout cela plus digeste et plus impactant et ce, dans un contexte où les gens sont de plus en plus assaillis par une surabondance de messages »,  souligne Shayan REMTOULAH, directeur et co-fondateur de Your-Comics.

 

Mettre nos sens en éveil

Your-Comics propose d’utiliser le storytelling associé à des supports comme l’illustration, l’infographie, l’animation vidéo ou la bande dessinée pour simplifier et rendre plus ludique ces messages tant en communication interne qu’externe.

« Les tendances ont beaucoup changé en entreprise, notamment sous l’impulsion des jeunes générations plus branchées sur le digital et habituées à consommer rapidement de l’information », précise Shayan REMTOULAH.

« Quand nous avons créé cette entreprise en 2014, avec Danyl HASSIM, nous nous sommes beaucoup basés sur les résultats d’études en neurosciences et en particulier celles portant sur l’impact de l’image sur la perception et la mémorisation de messages. La bande dessinée, la vidéo ou les outils interactifs font travailler beaucoup de sens en même temps : l’ouïe, la vue ou le touché. Or, plus on met en éveil des sens, plus on a de chance que les personnes ciblées retiennent nos messages ».

De l’incubateur de ESCP Europe à Paris Soleillet

« Beaucoup de startups américaines commencent dans des garages. Nous, nous sommes nés dans les sous-sol d’une ancienne clinique…», souligne avec humour Shayan REMTOULAH « … ou plus précisément, au sein de l’incubateur Blue Factory de ESCP Europe dont les locaux étaient occupés auparavant par un centre hospitalier. Ce fut une vraie opportunité pour nous ». 

Your-Comics s’est ensuite orientée vers Incuba’School, l’incubateur des écoles de la CCI Paris Île-de-France, pour poursuivre son aventure entrepreneuriale. « Nous y avons rencontré des personnes vraiment à notre écoute. Lorsque l’on est jeune et que l’on débute dans l’entrepreneuriat, c’est très important d’être soutenu, de pouvoir s’adresser sur place à des personnes qui vont pouvoir vous aider à résoudre des questions parfois bloquantes ou partager ses expériences avec d’autres startups ». 

Une expérience concluante pour cette jeune entreprise qui a d’ailleurs choisi de rester dans l’écosystème de la CCI en s’implantant au cœur de la pépinière Paris-Soleillet. « Nous y avons trouvé plusieurs avantages. La Chambre offre tout d’abord une grande flexibilité avec des locaux qui s’adaptent vraiment à l’évolution des besoins de l’entreprise au fil de son développement et de sa capacité de financement. Ce que nous apprécions également, c’est la grande diversité des entreprises installées dans cette pépinière. C’est un environnement propice aux échanges et parfois même à la conclusion de partenariats, choses que nous ne pourrions pas faire aussi facilement si nous étions dans des bureaux isolés ».

Une communication qui fait mouche dans le CAC 40

Your-Comics a aujourd’hui réussi à devenir l’un des acteurs incontournable en France du storytelling visuel. « Nous avons dans notre équipe des compétences très hétérogènes, des biochimistes, des ingénieurs, des personnes qui sortent de Sciences Po ou d’écoles de commerce, sans compter l’ensemble des graphistes qui travaillent avec nous. C’est cette richesse d’expertises qui nous permet de bien appréhender les problématiques parfois complexes des entreprises pour les réinterpréter ensuite à travers les outils de communication que nous leur proposons ».

L’entreprise travaille aujourd’hui avec de grands noms du CAC 40 ou des organismes publics et dans de multiples secteurs tels que la banque et l’assurance, l’agroalimentaire, l’industrie cosmétique, l’informatique ou la défense.

En savoir plus sur : 

Le 02/09/2019