Les chiffres de la création d'entreprises en Seine-et-Marne

+ 37,3 % d'entreprises en Seine-et-Marne entre 2009 et 2014. Quelle réalité derrière une telle croissance ? Retrouvez les chiffres et les tendances de la création d'entreprises en Seine-et-Marne dans cette présentation en ligne.

Les RDV Création d'entreprise organisés en 2015, et durant lesquels ces chiffres ont été présentés aux porteurs de projets et jeunes entrepreneurs du 77, seront répétés en 2016. Suivez notre actualité pour savoir où et quand... #RDVcreation77

Les chiffres 2014 de la création d'entreprise en Seine-et-Marne

Diapo 1

La création d’entreprise est un phénomène globalement en croissance, en Île-de-France. La Seine-et-Marne, qui était aux avant-postes de cette dynamique il y a trois ans, est redevenue un département dans la moyenne de la grande couronne.

Pour illustrer cette évolution, nous pouvons observer trois indicateurs :

  1. Le premier, c’est l’évolution du nombre de créations. Elles ont augmentée de 2,9% entre 2009 et 2014. En Seine-et-Marne. Il se créé donc de plus en plus d’entreprises, mais cette évolution est moins rapide que dans les autres départements.
  2. En revanche, le deuxième indicateur, le nombre total d’entreprises, évolue plus vite en Seine-et-Marne que dans le reste de l’Île-de-France, avec une croissance de 37,3%%. C'est également un chiffre 12 fois supérieur au nombre de créations de notre département.
  3. Ce qui nous amène au troisième indicateur, le taux de création, c'est-à-dire le nombre de créations divisé par le nombre total d’entreprises. La Seine-et-Marne affiche un taux de 16,1%, ce qui signifie qu’il se créé environ 16 entreprises pour 100 existantes. Ce taux affiche une baisse de 5 points entre 2009 et 2014, qui s’explique par l’augmentation beaucoup plus rapide du nombre d’entreprises par rapport au nombre de créations.

Derrière ces chiffres se cachent deux réalités :

  1. La première, c’est qu’un taux de création en baisse peut également être le signe d’une certaine stabilité ou d’une certaine attractivité du tissu économique, qui peut croitre malgré un faible taux de création.
  2. La seconde, la plus importante, c’est que cette augmentation de 37% en cinq ans est surtout due à une forte réduction de la taille moyenne des entreprises. En effet, l’augmentation du nombre d’entreprises est surtout portée par des entreprises sans salariés, qui ont fortement augmenté en Seine-et-Marne depuis 2009, voire par des autoentrepreneurs dont l’activité ne constitue parfois qu’un complément de revenus. Le tissu économique n’est donc pas en forte croissance, il est seulement davantage morcelé, en de plus petites unités.

Diapo 2

Ce statut d’auto ou de micro-entrepreneurs a très fortement impacté les volumes annuels de créations d’entreprise. On compte aujourd’hui davantage de créations sous ce régime (en rouge sur le graphique) que selon le régime classique (en bleu), portant le total à 11 000 créations pour l’ensemble du champ marchand non-agricole en Seine-et-Marne, et moins d’un tiers de ces créations sont des entreprises qui s’inscrivent au Registre du commerce et des sociétés (RCS).

Ce régime d’auto-entrepreneur, après avoir été massivement adopté en 2009 et 2010, se stabilise, voire régresse, notamment du fait de la suppression progressives d’avantages fiscaux. La part des créations sous le régime d’auto ou de micro-entrepreneurs reste de 54% dans notre département, légèrement supérieure au niveau régional (environ 50%).

Ce taux varie selon les filières : il est très faible dans les activités financières, immobilières ou d’assurance (qui demandent et génèrent des flux financiers parfois conséquents, incompatibles avec les plafonds de chiffre d’affaires du régime). En revanche, la part des micro-entreprises est très forte dans les autres activités de services demandant peu d’investissements (enseignement, services à la personne, services administratifs, ou communication…), entrainant également un fort taux de création dans ces secteurs.

Diapo 3

Nous avons classé ces secteurs selon leur taux de création, sur l’axe vertical, et selon la croissance du nombre d’entreprises, le long de l’axe horizontal.

Nous remarquons que globalement, un fort taux de création est corrélé à l’augmentation du nombre d’entreprise (sans en déduire de relation de cause à effet). Nous retrouvons ainsi les secteurs des services, très impactés par le statut d’autoentrepreneur, présentant une forte croissance du nombre d’entreprises et un fort renouvellement. Ils sont donc situés en haut à droite du graphique.

D’autres secteurs, tels que le commerce de gros ou l’industrie, qui réclament parfois des investissements lourds et qui sont soumis à la concurrence internationale, ou encore les activités financières et immobilières, qui génèrent des flux financiers importants, présentent un profil différent en matière de création d’entreprise. Elles sont plus stables et difficilement compatibles avec le statut d’auto-entrepreneur, expliquant un dynamisme global moindre et se retrouvent donc en bas à gauche.

Diapo 4

Géographiquement, et en terme de volume total, ces créations d’entreprises se concentrent dans les zones denses en termes de volumes, ce qui est normal : il se créé davantage d’entreprises là où il davantage d’entreprises se concentrent.

Cependant, nous pouvons également remarquer que le taux de création est également plus élevé dans les zones urbaines. En Seine-et-Marne, il se concentre surtout dans les secteurs de Marne-la-Vallée et de Melun-Sénart.

Une des explications tient à ce que nous avons vu précédemment, à savoir que les services sont plus dynamiques en matière de création. Les zones urbaines étant essentiellement tertiaires, on comprend pourquoi ces territoires sont plus dynamiques en matière de création d’entreprise.

Diapo 5

Enfin, outre ce caractère urbain et tertiaire, le profil moyen des créateurs est assez stable depuis 5 ans, avec un âge moyen entre 30 et 45 ans, pour un âge moyen du créateur seine-et-marnais de 39 ans.

Sur l’ensemble de ces créateurs, seulement 23% sont en réalité des créatrices.

Le 08/01/2016