Quand l’économique s'associe à l'environnemental pour faire du social...

Le Centre de la Gabrielle MFPASS de Claye-Souilly est notamment une structure de soutien à l’employabilité des personnes en situation de handicap. Sa blanchisserie a profité d’un nouveau contrat pour s’agrandir et remettre ses installations à niveau.

Installés au coeur de la ville de Claye-Souilly, le Centre de la Gabrielle et les Ateliers du Parc de Claye accompagnent 500 enfants, adolescents et adultes en situation de handicap mental. Un établissement et service d’aide par le travail (ESAT) à but nonlucratif et une entreprise adaptée (EA) y oeuvrent notamment dans le domaine de la blanchisserie, de l’entretien des espaces verts et des locaux et du conditionnement. L’ESAT accompagne 100 personnes et l’EA emploie 46 salariés dont 80 % de salariés handicapés.

Des cotisations AGEFIPH allégées

En 2012, ils remportent un appel d’offre d’Air France qui les oblige à recruter, à agrandir leurs locaux et à acheter de nouvelles machines. « Nous ne voulions pas automatiser à outrance pour favoriser l’emploi des personnes ayant une reconnaissance de handicap, explique Julien Delhommeau, Directeur de l’ESAT et de l’EA. De notre point de vue, favoriser le travail humain n’augmente pas les coûts ; nous restons dans les prix du marché. Et les entreprises qui travaillent avec nous allègent leurs cotisations AGEFIPH ; celles qui ne respectent pas leur quota de travailleurs handicapés peuvent les réduire jusqu’à 50 % ! ».

Le soutien de l’Agence de l’eau

Les dirigeants ont sollicité l’Agence de l’eau Seine-Normandie (AESN) afin de les accompagner dans leur démarche pour le traitement des effluents (matières en suspension, pH et température). « En plus des travaux nécessitant la construction d’un nouveau bâtiment, nous en avons profité pour mettre en place une toiture végétalisée pour une récupération et gestion des eaux de pluie à la source » détaille Maguy Nanni, Directrice des services économiques et techniques. « L’AESN nous a alors aidés à monter notre projet et à financer une partie des travaux qui concernaient l’eau. » Pour Bernadette Grosyeux, Directrice générale des établissements et services médico-sociaux MFPASS, « c’est un projet gagnant/gagnant : Air France achète une prestation en blanchisserie et réduit sa cotisation AGEFIPH, et l’ESAT et l’EA emploient des personnes en situation de handicap et leur assurent un travail et un salaire, au moment où le taux de chômage pour ces personnes est deux fois plus élevé qu’en population générale. Mission accomplie ! »

| CONTACT |
DIRECTEUR DE L’ESAT ET DE L’EA
JULIEN DELHOMMEAU
01 60 27 68 92
julien.delhommeau@mfpass.fr
Le 03/02/2015