Deux start-up franciliennes au CES de Las Vegas

Lauréates du concours Challeng’Ynn, organisé par la CCI Versailles-Yvelines dans le cadre de son dispositif Open Innov, deux start-up en pleine ascension, Wandercraft et WePulsit, ont participé au Consumer Electronics Show de Las Vegas en janvier. Retour sur cette expérience prolifique.

Le prix remporté par Wandercraft et WePulsit - une participation au CES de Las Vegas en janvier 2017 - est une véritable opportunité pour ces deux pépites de la French Tech.

Wandercraft a conçu un exosquelette permettant aux personnes paraplégiques de recouvrer la marche par l’intermédiaire d’une structure robotisée dynamique qui s’adapte autour des jambes et du bassin de l’utilisateur. Une avancée susceptible de révolutionner la vie de millions de personnes en situation de handicap !

« En 2016, notre prototype a été immobilisé pour des essais cliniques qui sont très prometteurs, explique Matthieu Masselin, cofondateur et directeur général de Wandercraft. Sans le Challeng’Ynn, nous ne serions donc pas allés au CES cette année car c’est un investissement lourd et la commercialisation de notre exosquelette ne devrait démarrer qu’en 2018 ». Mais il juge l’expérience très bénéfique.

« Le benchmark réalisé sur place nous a confirmé que nous étions sur un marché en plein développement, mais que nous conservions une réelle avance. Nous avons également rencontré des fournisseurs, multiplié les échanges avec des membres de la délégation française, identifié des partenaires industriels potentiels... Notre objectif est maintenant d’exposer au CES de janvier prochain ! », conclut Matthieu Masselin.

Quant à WePulsit, cette start-up a développé un gant électronique qui permet de piloter un drone grâce aux mouvements de la main. « Très facile d’utilisation et très intuitif, cet équipement permet d’apprendre à piloter rapidement », précise Axel Gallian, cofondateur et président de WePulsit.

« Grâce au CES, j’ai découvert de nombreuses innovations technologiques, les dernières tendances tech mondiales et tout un foisonnement d’idées. J’ai aussi pris des contacts avec des partenaires potentiels à qui j’ai présenté mon produit, détaille Axel Gallian. Et j’ai fait du repérage pour préparer notre présence au CES en janvier 2018, mais en tant qu’exposant cette fois ». Un tel investissement ne s’improvise pas !

« Je remercie vivement la CCI Versailles-Yvelines pour cette initiative qui va donner un réel coup de pouce au développement de WePulsit et nous a déjà permis de mettre un pied aux Etats-Unis ».

Le 02/02/2017
Contact