Ligne 18 du Grand Paris Express : un enjeu majeur pour les Yvelines

Les infrastructures de transport sont essentielles au développement et à l’attractivité du territoire. Le Grand Paris Express et sa ligne 18 sont donc un enjeu majeur pour les Yvelines. Focus sur l’importance de ce projet et sur la mobilisation des acteurs afin qu’il se concrétise.

Depuis plusieurs semaines, des informations circulent sur une possible remise en cause de certaines lignes du projet de métro automatique, sur leur phasage ou leur principe. Semble être visée, en particulier, la ligne 18, qui concerne au premier chef le département des Yvelines puisqu’elle reliera, à terme, Orly à Versailles Chantiers, en desservant le plateau de Saclay, Guyancourt et Satory.

Cette ligne, qui assurera la jonction entre les entreprises de Versailles Grand Parc et Saint-Quentin-en-Yvelines (SQY) à l’Ouest, et les laboratoires, grandes écoles et université sur le plateau de Saclay à l’Est, a vocation à être l’arête dorsale de l’OIN Paris Saclay.

Aujourd’hui, les entreprises de SQY, 2e bassin d’emploi de notre région après La Défense, mais 1er pour l’emploi industriel, souffrent d’une desserte difficile : congestion routière, offre insuffisante et vieillissante de transports en commun. C’est un obstacle majeur pour l’embauche de salariés. Pour les grands groupes présents à Saint-Quentin-en-Yvelines, la perspective de la construction de cette ligne conditionne largement le développement de leurs implantations.

Devant cette menace, la CCI Versailles-Yvelines a souhaité, avec deux associations d’entreprises, Deltas SQY et Convergences Yvelines (représentant plus de 150 grandes entreprises industrielles mais aussi des ETI et PME, pesant au total plus de 145 000 emplois), rappeler l’absolue nécessité de cette ligne pour l’économie et les habitants des Yvelines.

Des courriers ont donc été envoyés au Premier Ministre, à la Présidente de la région Île-de-France, aux ministres concernés et au Préfet de région.

La mise en service de la ligne 18 jusqu’à Versailles dans les meilleurs délais (idéalement dès 2024), permettra de conforter le plateau de Saclay. C’est là un sujet sur lequel tous les acteurs et habitants des Yvelines doivent se mobiliser !

> Entreprises, vous aussi mobilisez-vous et signez la pétition en ligne #sauvonslaligne18

 

Le 19/10/2017