Un programme pour booster les cœurs de ville

Revitalisation commerciale
Lancé il y a un an par les Pouvoirs publics, le programme « Action Cœur de ville » va permettre à plus de 200 villes moyennes - dont 7 dans les Yvelines - de bénéficier pendant 5 ans d’un soutien financier pour redynamiser leur centre-ville, et tout particulièrement l’activité commerciale. Plus de 5 Mds d’€ sont mobilisés dans le cadre de ce programme.

Le plan « Action cœur de ville » répond à une double ambition : améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Si un cœur de ville moyenne se porte bien, c’est l’ensemble du bassin de vie, y compris dans sa composante rurale, qui en bénéficie. Élaboré en concertation avec l’association Villes de France, les élus locaux et les acteurs économiques des territoires, le programme vise à faciliter et à soutenir le travail des collectivités locales, à inciter les acteurs du logement, du commerce et de l’urbanisme à réinvestir les centres villes, à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville, afin d’améliorer les conditions de vie dans les villes moyennes.

«  Ce plan met en œuvre des programmes d’organismes déjà existants comme, l’Agence nationale de l’habitat, Action logement, le fisac, La caisse des dépôts, l’Anru, l’Ademe, etc.   Mais la grande nouveauté, c’est que les villes éligibles vont pouvoir activer tous ces programmes en même temps avec une démarche simplifiée dans le cadre de leur projet urbain », souligne Michel Sittler, responsable du pôle Commerce et Attractivité à la CCI Versailles-Yvelines. « Un projet de restructuration de centre-ville, pour être efficace, doit englober de nombreux paramètres, le commerce naturellement mais aussi le logement, les aménagements urbains, la mise aux normes de la ville, la création de voies piétonnes… Vous pouvez avoir un très beau centre-ville mais si à côté votre habitat s’est dégradé, ce qui est le cas dans un grand nombre de communes retenues,  celui-ci va perdre  de son attractivité. Pour qu’une ville fonctionne bien, il est important qu’elle dispose d’un cadre de vie et d’équipements de qualité à tous les niveaux ». 

Au total 225 villes en France vont se partager plus de  5 Mds d’€ pour redonner un nouvel élan à leur centre-ville. Parmi les communes éligibles à ce programme, 7 ont été retenues dans les Yvelines : Les Mureaux, Mantes-la-Jolie, Limay, Sartrouville, Trappes, Poissy et Rambouillet.

« Dans bien des cas, les villes retenues avaient déjà des projets en cours, des choses qu’elles avaient prévu depuis plusieurs années mais elles n’avaient pas tous les moyens financiers nécessaires pour activer et combiner tous ces programmes. C’est précisément ce qu’elles vont pouvoir faire  grâce au plan « Action Cœur de ville », précise Michel Sittler. 

« La CCI Versailles-Yvelines souhaite naturellement se placer aux côtés de ces communes  et leur apporter tout son soutien dans la mise en place d’actions visant à renforcer et dynamiser le commerce de proximité. Cet accompagnement peut se traduire notamment par la réalisation d’études sur leur centre-ville, son attractivité et l’analyse de l’évasion commerciale. La CCI dispose également d’un vivier de managers de ville expérimentés qu’elle peut mettre à la disposition des villes pour animer des projets spécifiques au commerce dans la commune. Le volet numérique est également une composante importante du dispositif  Cœur de ville. La Chambre peut, là encore être force de proposition en mettant à la disposition des communes retenues un «  digital manager ». Son rôle sera de conseiller et d’accompagner les commerçants qui le souhaitent dans la digitalisation de leur point de vente ».  

Le 08/01/2019
Contact