Deux nouvelles pépites du numérique en route pour Las Vegas

Challenge Paris Saclay CES Las Vegas
Vous ne connaissez pas encore Energy Square ni Gyrolift mais peut-être en entendrez-vous parler dans les prochains mois. Ces deux jeunes entreprises nées dans les Yvelines ont en effet été primées dans le cadre du Challenge Paris Saclay CES Las Vegas. Ce concours organisé par la CCI Versailles-Yvelines avec le soutien de nombreux partenaires vise à détecter et promouvoir les start-up du numérique à fort potentiel du territoire (*). Les deux lauréats bénéficieront d’une mission d’accompagnement lors du prochain Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas en janvier prochain.

De l’énergie sur la table

Energysquare (Prix du Jury Challenge Paris Saclay CES Las Vegas) est née de la volonté de trois jeunes entrepreneurs, Daniel Lollo, Matthieu Poidatz et Timothée Le Quesne, de changer la façon dont nous avons accès à l’énergie au quotidien.

Si les nouvelles générations de smartphones ou de tablettes offrent de plus en plus de fonctionnalités aux utilisateurs, la technologie des batteries n’évolue pas, hélas, à la même vitesse. Nos outils de communication mobiles ont de plus en plus tendance à se décharger au moment le plus critique ou à se balader constamment avec un « fil à la patte », faute d’énergie suffisante pour tenir la distance toute une journée. Puisque ces appareils passent la majeure partie de la journée posés sur une surface plane, pourquoi ne pas en profiter pour les recharger à cet endroit ?

«  C’est en partant de ce constat que nous avons conçu Energysquare, souligne Timothé  Le Quesne, cofondateur et CEO de l’entreprise. « Nous avons  développé et breveté une nouvelle génération de chargeurs sans fil par conduction, permettant de recharger tous ses appareils simultanément, à la même vitesse qu'un chargeur classique, simplement en les équipant d'un petit "sticker" et en les posant sur un pad dédié. La charge se fait par contact direct entre le sticker et la surface».

Grâce à une campagne de crowdfunding, l’entreprise a déjà pré-vendu plus 1500 pads. Au-delà de ce produit d’appel grand public, l’entreprise souhaite étendre son marché en proposant par exemple à des constructeurs d’intégrer cette technologie directement dans un mobilier de bureau, une console de chambre d’hôtel ou bien encore à l’intérieur d’un véhicule.

L'objectif d'EnergySquare à moyen terme est d'intégrer sa technologie de charge par conduction directement dans d’autres types d’appareils (casques sans fil, cigarettes électronique, ordinateurs portables, drones…), et de devenir ainsi un nouveau standard de charge.

« Notre première participation au CES en 2017 nous a surtout permis de nous faire connaitre et de rencontrer quelques distributeurs », précise Timothé  Le Quesne. En 2018, nous allons enfin pouvoir distribuer et vendre nos produits, prendre des commandes et rencontrer des fabricants d’appareils électroniques pour qu’ils intègrent notre standard dans leur appareil. Ce salon est donc pour nous une vraie opportunité en terme de business».

Un gyropode au service du handicap

Plus connu pour son usage ludique ou comme un moyen de transport urbain permettant de se faufiler rapidement sur la voirie parisienne, le gyropode associé à un système robotique peut aussi servir à faciliter la vie de personnes à mobilité réduite comme en témoigne le moyen de locomotion innovant conçu par Gyrolift (Prix du Public Challenge Paris Saclay CES Las Vegas).

Implantée à Vélizy –Villacoublay, Gyrolift est le fruit d’une collaboration réussie entre l’association Handipode, le groupe Enedis et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines dont sont issus les trois cofondateurs de l’entreprise.

« L’objectif de ce projet, qui a nécessité 5 années de R&D, était de concevoir un dispositif permettant à une personne à mobilité réduite de se déplacer aussi bien assise que debout, d’accroitre son autonomie et de rendre accessible une mobilité fluide et intuitive y compris dans les environnements difficiles », précise Lambert Trénoras, le CEO de cette start-up.

«Le maintien ou de la réinsertion des personnes à mobilité réduites ou en situation de handicap coûte très cher aux entreprises. Cette démarche nécessite en effet des aménagements spécifiques. Et les entreprises qui n’atteignent pas le quota des 6 % de personnes handicapés dans leurs effectifs sont aussi lourdement taxées. Au niveau national, 400 millions d’euros sont dépensés chaque année pour le maintien et la réinsertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Notre idée de départ a été de concevoir un dispositif permettant à des salariés en situation de handicap de pouvoir continuer à travailler dans leur emploi et à se déplacer facilement à l’intérieur de l’entreprise sans que cela nécessite des aménagements complexes».

Gyrolift qui est en pourparlers pour commercialiser son produit auprès de plusieurs grands groupes ou collectivités en France s’intéresse aussi fortement à l’international. Grâce au concours de la CCI Versailles-Yvelines, l’entreprise va pouvoir bénéficier d’une formidable vitrine à l’export en participant au prochain CES de Las Vegas.  «Nous sommes déjà en discussion avec plusieurs interlocuteurs sur le marché nord-américain., un marché sept fois plus grand que la France », souligne Lambert Trénoras.

 

 

 (*) A propos de Challenge Paris Saclay CES Las Vegas

« Les Challenges sont une des pièces maitresse du dispositif Open’Ynnov qui vise à développer un véritable écosystème de l’innovation sur le territoire des Yvelines, rappelle Stéphane Parpinelli, en charge de l’animation de cette communauté au sein de la CCI Versailles-Yvelines. Ces appels à compétences qui peuvent être organisés plusieurs fois dans l’année sont une façon pour nous d’accompagner les grandes entreprises et les ETI dans leur stratégie d’innovation ouverte et, en particulier, dans leur processus de "sourcing" de startups et de PME innovantes ».

Organisé cette année en partenariat avec Bpifrance Île-de-France, EuroQuity, le Groupe Renault, KPMG, FIDAL et BDO, la CCI de l'Essonne via le soutien de l'Europe et du Conseil régional Ile-de-France, le Challenge Paris Saclay CES Las Vegas s’adresse à de jeunes entreprises (moins de 8 ans) opérant sur le territoire Paris-Saclay, dont l'activité consiste à inventer de nouveaux produits, services ou logiciels dans le domaine du numérique et de l'électronique grand public.

Parmi les 40 entreprises participantes lors de l’édition 2017, 6 start-up ont été retenues par le jury et invitées à « pitcher » lors d’une grande soirée au cours de laquelle deux lauréats ont été distingués. Energy Square et Girolift ont obtenu respectivement le Prix du Jury et le Prix du Public.

 

Le 28/09/2017
Contact