Innovation : un road-show à Las Vegas pour deux start-ups franciliennes

33 candidats, 5 finalistes à l’arrivée, deux entreprises primées… La première édition de Challeng’Ynn a répondu à toutes ses promesses. Organisé par la CCI Versailles-Yvelines, dans le cadre du dispositif Open Ynnov *, ce concours ouvert cette année aux entreprises du numérique et de l’électronique grand public a récompensé les projets d’Impulsive et de Wandercraft. Ces deux pépites de la French Tech prendront leur envol au début de l’année prochaine pour participer, à Las Vegas, à leur premier Consumer Electronic Show (CES).

« Open’Ynnov a pour objectif d’animer l’écosystème de l’innovation sur le territoire, un écosystème constitué de multiples acteurs. Nous voulons  fédérer l’ensemble de ses acteurs et faciliter leur mise en relation dans une démarche collaborative », rappelle Stéphane Parpinelli en charge de l’animation de cette communauté au sein de la CCI Versailles-Yvelines.

Challeng’Ynn est une des pièces maitresse de ce dispositif. Ces appels à compétences qui peuvent être organisés plusieurs fois dans l’année sont une façon pour la CCI Versailles-Yvelines d’accompagner les grandes entreprises et les ETI dans leur stratégie d’innovation ouverte et, en particulier, dans leur processus de "sourcing" de start-ups et de PME innovantes.

« Pour cette première édition, nous avons souhaité identifier de belles start-ups  intervenant dans les secteurs du numérique et de l’électronique grand public et promouvoir deux d’entre elles en leur offrant la possibilité de participer au prochain CES de Las Vegas : le rendez-vous international de référence dans ce domaine. Ce secteur très innovant évolue à une vitesse folle d’année en année. Les 33 dossiers que nous avons examinés lors de cet appel à projet étaient d’ailleurs d’un niveau très élevé. Cela démontre que les avancées technologiques vont aussi bon train dans notre pays. », précise Stéphane Parpinelli.

Les deux entreprises primées à l’issue de ce challenge, Impulsive (Prix du Jury) et Wandercraft (Prix du public)  sont à l’image de cette nouvelle dynamique.

Des drones à portée de main

Les pilotes de drone deviendront-ils demain les fauconniers des temps modernes ? Impulsive  ouvre en tout cas une nouvelle voie aux utilisateurs de ces drôles d’engins volants, qu’ils soient amateurs ou professionnels. « Il faut souvent jusqu’à un mois pour réussir à contrôler un drone à l’aide d’une radiocommande et les formations sont souvent onéreuses » explique Axel Gallian, le président de cette toute jeune start-up développée au sein d’X-Up, l’incubateur de projet de l’Ecole polytechnique. « PulsiT, le produit que nous avons développé se compose d’un gant électronique qui se connecte à distance avec le drone. Cet équipement est facile de prise en main et très intuitif afin d’apprendre à piloter rapidement ».

Le prix décerné par Challeng’Ynn arrive à point nommé pour cette entreprise qui espère toucher à terme un marché de plus de 3,5 millions clients potentiels à travers le monde : « Participer au CES  va nous permettre de donner une visibilité international  à notre produit qui s’adresse au grand public mais aussi aux professionnels. L’autre intérêt pour nous est de pouvoir rencontrer lors de ce salon des investisseurs et de nouer d’éventuels partenariats. Après VivaTech, cette participation marque une nouvelle étape pour nous  ».

Robocop is helping you

Si Impulsive permet à des amateurs ou des professionnels de piloter plus facilement des drones d’un simple geste de la main, Wandercraft propose, quant à elle, d’aider les handicapés à regagner de la mobilité et une autre qualité de vie en s’appuyant sur les dernières avancées de la robotique. 

« Nous avons voulu intégrer les technologies de robotique dynamique dans des exosquelettes pour redonner tout simplement une vie ordinaire à ces personnes qui ont des problèmes d’autonomie et pour qui l’intégration sociale est souvent très compliquée. Cela nous fait vraiment très plaisir de recevoir ce prix. Cela prouve que ce qui nous anime touche aussi d’autres gens », précise Matthieu Masselin, cofondateur et directeur général adjoint de Wandercraft. Cette jeune entreprise fondée en 2012 par trois polytechniciens emploie aujourd’hui 25 collaborateurs. 

L’exosquelette  mis au point par Wandercraft est un robot marcheur, qui s‘adapte autour des jambes et du bassin de l’utilisateur. Il effectue les mouvements qui redonnent l’autonomie à une personne en situation de handicap.

« L’utilisateur n’a pas besoin de béquilles ou de commandes complexes. Il se lève, marche, s’assied naturellement. Il pourra bientôt franchir les obstacles qui transformaient ses déplacements en parcours du combattant. », précise Matthieu Masselin. Des tests cliniques  sur des utilisateurs, paraplégiques ou atteints de pathologies neuro-musculaires vont être lancés dans les prochains mois. A terme, ce dispositif devrait révolutionner la vie de plusieurs millions de personnes en situation de handicap.

Et bientôt l'économie circulaire

«  Nous avons vraiment envie d’installer ce concours dans le paysage territorial », souligne Stéphane Parpinelli. Après Challeng’Ynn  CES Las Vegas, la CCI Versailles-Yvelines devrait d’ailleurs lancer, dans les prochains mois,  une nouvelle édition tournée cette fois-ci vers les entreprises intervenant dans le secteur de l’économie circulaire. La CCI organisera également en octobre prochain sur le campus d’HEC, une nouvelle édition des Smart Days entièrement consacrée, cette année, à l’open innovation.
A suivre…

 

Le réseau Open’Ynnov a pour objectif de renforcer le maillage des membres de cette communauté dans une démarche d’innovation ouverte et collaborative, et de valoriser les porteurs de projets innovants de l’écosystème. D’ores et déjà, plus de 350 membres ont rejoint la communauté en adhérant au réseau collaboratif Open’Ynnov  pour se découvrir et échanger sur des thématiques innovantes.

Un projet

Co-financé par le FEDER

Soutenu par 


 

Le 08/07/2016
Contact