Paroles de coachs

Réseaux PLATO

PLATO est un réseau d’accompagnement destiné à renforcer les compétences des dirigeants dans de multiples domaines de la vie de l’entreprise. Au cœur de ce dispositif ? Des cadres issus de grands groupes qui, une fois par mois, se transforment en coach pour animer des sessions, favoriser le partage d’expériences entre PME et l’acquisition de bonnes pratiques. Témoignages.

« Je souhaitais, à travers cette mission, avoir un nouveau regard du terrain, m’enrichir au contact de personnes qui ont des dynamiques entrepreneuriales très fortes, des créateurs, des startuppers » souligne Jonathan Leyva, directeur de la stratégie chez Konica Minolta et coach du groupe PLATO Boucles de Seine.

« C’est aussi une occasion d’apporter ma pierre à ce dispositif et de partager avec les entreprises participantes quelques bonnes pratiques que nous avons pu mettre en place au sein de notre groupe. »

Animer et fédérer 

Spécialiste du commerce international au Crédit du Nord, François Chabredier assure depuis quelques mois le coaching du groupe PLATO commerce international mis en place par la CCI Versailles-Yvelines. Une fonction plutôt familière pour lui qui animait déjà un autre groupe PLATO, également dédié à l’international, pour la CCI Essonne.

« Nous avons 20 participants au sein du groupe avec parfois des attentes différentes d’une entreprise à une autre. Certaines disposent déjà d’une première expertise sur l'international. D’autres n’ont aucune pratique dans ce domaine. Donc, le premier travail d’un coach est de rassembler tout le monde derrière des sujets et des thématiques partagés par tous. C’est un vrai exercice d’animation ! Le coach doit savoir s’effacer totalement pour se mettre entièrement au service des entrepreneurs afin de parvenir à fédérer leurs attentes. »

Pour Jonathan Leyva, la diversité des niveaux d’expérience peut aussi  être un élément positif dans la dynamique du groupe. « C’est très utile pour quelqu’un qui vient de monter son business de se retrouver avec des personnes qui managent des entreprises depuis plus de 20 ans. Et les dirigeants plus aguerris peuvent de leur côté se nourrir du dynamisme et des nouvelles idées apportées par les jeunes entrepreneurs. »

Partages d’expériences et conseils d’experts

Acteur clé de la méthode PLATO, le coach contribue activement à la réussite de cette aventure collective qui s’étale sur plusieurs mois. « Moyennant une faible participation financière, les entreprises vont trouver avec PLATO des réponses très pratiques aux questions qu’elles se posent sur une thématique donnée. C’est un travail en groupe, en meute, dans lequel chacun s’enrichit de l’expérience de l’autre.

Lors de certaines soirées, nous faisons également intervenir des experts sur des thèmes choisis par les participants. Je prépare en amont ces rencontres en recueillant les différentes questions que les membres du groupe PLATO souhaitent aborder. Ainsi, lors de la soirée, l’expert va pouvoir concentrer l’essentiel de son intervention sur les sujets définis par les entreprises et dialoguer ensuite avec elles.

Nous sommes vraiment dans une démarche opérationnelle. Ces rencontres sont aussi l’occasion pour les participants de recueillir de précieux conseils qui peuvent leur éviter de faire des erreurs parfois lourdes de conséquences pour leur entreprise. »

Le partage d’expérience et d’information permet aussi au dirigeant de se sentir un peu moins isolé face à ses difficultés comme le souligne Jonathan Leyva. « Ils sont rassurés de savoir qu’ils ne sont pas les seuls à avoir connu un échec sur tel ou tel dossier et ceux qui ont déjà connu les même difficultés n’hésitent pas à leur faire part de leur vécu et à leur délivrer quelques conseils très pratiques. »

Une méthode aussi enrichissante pour les coachs

Si la méthode PLATO permet aux différentes entreprises participantes de développer ou compléter en quelques mois leurs compétences, c’est aussi une expérience enrichissante pour les coachs animateurs. « Dans mon métier, plus je connais l’entreprise, plus je peux lui apporter une réponse adaptée. Le dispositif PLATO me permet en quelque sorte d’être à leur écoute » souligne François Chabredier.

« Lorsque j’anime un groupe, je ne suis plus dans ma fonction de « banquier » mais bien dans celle d’un « coach ». Au fil des réunions, on parle plus librement. Les participants nous font part de leurs réussites mais aussi des problèmes dans leur entreprise. Je me nourris de leurs expériences. Cela me permet d’être plus efficace dans le cadre de mon activité professionnelle. » 

Fervent défenseur de cette démarche d’accompagnement des entreprises conduite par les CCI, François Chabredier va d’ailleurs très probablement participer à l’animation d’un nouveau groupe PLATO dans les prochains mois, dans l’Essonne cette fois-ci.

En savoir plus  sur les réseaux PLATO : 
•    Le dispositif PLATO en bref 
•    Les groupes PLATO animés par la CCI Versailles-Yvelines

 

Le 15/01/2019
Contact