Les différents moyens de régulariser la situation

Il existe deux méthodes simples pour régulariser la situation d’une entreprise en difficulté. La première consiste à réduire le capital de celle-ci. Le montant de cette réduction doit être égal (au minimum) aux pertes subies. L’autre possibilité est de remonter le niveau des capitaux propres de l’entreprise à hauteur (au minimum) de la moitié du capital social. Reconstituer les capitaux peut passer par des bénéfices qui combleront les pertes, une aide d’une éventuelle société mère (qui peut notamment abandonner des dettes en cours), ou encore de nouveaux apports financiers (créances, numéraires, en nature).

Un peu plus complexe, la méthode dite du « coup d’accordéon », peut également permettre de régulariser une situation difficile. Il s’agit, pour les associés, de réduire le capital par la diminution de la valeur nominale des parts, et de l’augmenter juste après avec l’arrivée de nouveaux associés. Un moyen efficace pour retrouver une trésorerie assainie.