Commerce non sédentaire : un atout pour les villes

Avec 8000 marchés au niveau national, dont 550 en région francilienne, le commerce non sédentaire représente un potentiel économique et un facteur d’attractivité important pour les villes. « Ce type de commerce représente près de 15% du secteur alimentaire, ce qui prouve bien qu’il constitue un véritable moteur de la dynamique urbaine» rappelle Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI Paris Ile-de-France. « C’est également un vrai baromètre des modes de commercialisation et de consommation. »

La CCI Paris Ile-de-France souligne, dans son rapport du 30 avril 2015, l’évolution des habitudes des consommateurs en lien avec le développement des horaires décalés et la montée en puissance du e-commerce et du m-commerce (ensemble des applications commerciales liées aux terminaux mobiles). Ces mêmes consommateurs, urbains et connectés, recherchent une offre de proximité et de qualité adaptée à leur mode de vie.

Dans ce contexte,  au-delà des marchés traditionnels, on note l’émergence de nouvelles formes de commerce tels les food trucks ou les magasins éphémères (pop-up stores), comme autant d’opportunités à saisir pour les commerçants : tremplin pour les porteurs de projet avant de se lancer, ou encore seconde vitrine pour les magasins déjà en place qui souhaitent tester de nouveaux produits créatifs et innovants.

Par ailleurs, le rapport relève que les jours de marché créent une véritable animation, compte tenu des flux qu’ils engendrent. Essentiel à la vie urbaine et au lien social, le commerce non sédentaire est donc de plus en plus perçu comme un outil d’aménagement et de développement économique permettant de structurer  les  centre-ville (ex : la halle de Nogent, le marché de Saint-Quentin dans le 10ème arrondissement). Aussi  la CCI Paris Ile-de-France recommande-t-elle une gestion optimisée dans un cadre concerté et juridiquement sécurisé, en consultant l’ensemble des acteurs (mairie, gestionnaire, commerçants) et au plus près des caractéristiques de chaque territoire.

Pour accompagner concrètement ces évolutions, la CCI Paris Ile-de-France publiera prochainement un guide opérationnel destiné principalement aux communes et aux commerçants.

Pour consulter le rapport « Le commerce non sédentaire, un atout pour nos villes »

Le 27/05/2015
Contact