Face aux inondations, la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France se mobilise pour aider les entreprises impactées

La CCI Paris Ile-de-France (CCIR), solidaire des entreprises sinistrées par les intempéries, prend acte de la déclaration de l'état de catastrophe naturelle par le Conseil des Ministres ce matin. Elle fera remonter en fin de semaine, via ses cellules de crise mises en place dans les départements les plus touchés d’Ile-de-France, les informations nécessaires à la mise en place des aides exceptionnelles prévues pour permettre le re-démarrage de l’activité économique.

Elle a déjà procédé à une première estimation des entreprises potentiellement touchées qui se monte à plus de 15 000 commerces et services de proximité, l’Essonne et la Seine-et-Marne étant les départements les plus impactés avec environ 8 000 entreprises concernées.

Les premiers retours des cellules de crise mises en place par la CCIR révèlent de forts impacts sur les entreprises, comme en Essonne où la crue se poursuit à Corbeil, ou dans le Val-de-Marne où 500 entreprises ont été touchées dans le secteur de Villeneuve-St-Georges et d’autres inondées au port de Bonneuil. Les restaurants en bord de rivière ont tous fermé (Seine-et-Marne) et l’activité de tourisme fluvial est à l’arrêt (Paris). Enfin, les difficultés rencontrées par les fournisseurs et sous-traitants d’entreprises inondés sont un handicap supplémentaire. Ainsi, en Seine-et-Marne, la fermeture des axes de communication et des ponts a-t-elle totalement isolé de nombreuses entreprises.

Les équipes de la CCIR sont totalement mobilisées pour accompagner les entreprises. Dès le début des crues, des informations d’urgence avec les premiers éléments utiles et des contacts clés ont été mis à disposition des entreprises, ainsi qu’une cellule de suivi pour les établissements sinistrés. En Seine-et-Marne, la CCIT 77 a mis en place, comme les CCI 75, 91, 92 et 94, un numéro de téléphone dédié. Ses équipes tiennent des permanences dans les villes les plus touchées (Nemours, Melun, …) et une page solidarité inter-entreprises a été ouverte sur son site internet. Les services des CCI  recueillent quotidiennement des informations sur la situation sur le terrain dans les CCI départementales et territoriales des départements les plus touchés, en lien permanent avec les collectivités locales concernées. Ainsi, à Villeneuve St Georges (94), la Mairie et la CCI organisent une réunion conjointe avec la Chambre des Métiers, l’Urssaf, le RSI et les assureurs pour informer sur les dispositifs de la procédure d’urgence qui seront mis en place.

Les entreprises qui appellent sont, soit déjà très informées mais ont besoin de conseils complémentaires, notamment juridiques, soit totalement démunies et demandent un accompagnement complet pour leurs démarches. Les principales questions recensées portent sur les démarches vis-à-vis des assurances, la mise en chômage technique, les aides possibles et la mise en place d’un fonds d’indemnisation, la recherche de matériels (groupes électrogènes notamment).

Les CCI concernées procèdent à l’analyse détaillée de ces appels et en assurent le suivi personnalisé, afin de contribuer étroitement avec les préfectures et les collectivités territoriales à la constitution des dossiers d’indemnisation des entreprises mises en difficulté, à la simplification de leurs démarches en matière d'assurances, de cotisations sociales, d’échéances fiscales, et assurent la médiation avec ces différents organismes si nécessaire.

La CCI Paris Ile-de-France prendra pleinement part à l’effort collectif déployé et veillera à tout mettre en œuvre pour aider les services de l’Etat et des collectivités territoriales à restaurer les conditions d’un retour à une activité normale.
 

Le 08/06/2016
Contact
à télécharger