Impression 3D : une chance pour l'industrie française du 21e siècle

La CCI Paris Ile-de-France vient de publier une étude transversale et globale, en partenariat avec le Conseil Général de l’Armement (CGARM) et avec le concours de l’institut Boostzone, sur les enjeux de l’impression 3D.

Porte d’entrée dans l’industrie du 21ème siècle, l’impression 3D revêt à la fois un caractère grand public avec l’avènement des Fab Labs  et un caractère plus strictement industriel avec la fabrication additive (ensemble des procédés de fabrication d'ajout de matière, la plupart du temps assistés par ordinateur).

« L’impression 3D est une clef de la transformation industrielle qui requiert une prise en compte spécifique dans les politiques publiques et dans les entreprises, étant donné qu’elle ouvre la voie vers un nouvel écosystème à la fois industriel, économique, scientifique et sociétal » souligne Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI Paris Ile-de-France.

L’étude met l’accent sur le bouleversement induit par la fabrication additive sur les modèles socio- économiques en termes de modes de conception, de production, de distribution, mais aussi de compétences  et de formation. Véritable rupture, elle représente une opportunité de relocalisation industrielle et ce, d’autant plus qu’elle nécessite une main d’œuvre hautement qualifiée. Source de nouvelles compétences et créatrice d’emplois, elle insuffle une forte dynamique entrepreneuriale au bénéfice des territoires. A la veille de la COP21, la fabrication additive représente également un enjeu important de développement durable car elle contribue à la réduction du gaspillage et à une meilleure efficacité énergétique.

Les secteurs tels que l’aéronautique, le spatial, la santé, le luxe, ou encore l’habitat, ont d’ores et déjà entamé leur mutation vers la fabrication additive.

Pour relever le défi qui s’impose à notre pays, l’étude conjointe de la CCI Paris-Ile-France et du Conseil Général de l’Armement formule 17 recommandations destinées aux décideurs publics et privés. Une série d’actions ont été déclinées pour placer la France en position de leader sur ce secteur déterminant dans la compétition internationale, parmi lesquelles :
- Mettre en œuvre une stratégie transversale, multisectorielle, à l’image de ce que font d’autres grands pays industriels et en premier lieu les Etats-Unis.
- Créer un institut dédié qui réunira et diffusera l’expertise avec et pour les acteurs économiques.
- Intensifier la recherche et le développement des technologies de l’impression 3D, notamment dans les matériaux.
- Croiser les collaborations entre recherche, développement et design.
- Renforcer l’offre des écoles et des universités en matière de formation initiale et continue.

Document de référence, cette étude servira également de socle à la CCI Paris Ile-de-France pour accompagner les entreprises et les territoires afin qu’ils s’approprient pleinement l’impression 3D comme atout majeur de compétitivité.

Téléchargez le rapport ici 

 

Le 22/09/2015
Contact