La nouvelle stratégie régionale pour les CCI d’Ile-de-France

En présence de Michel Cadot, Préfet de la région d'Île-de-France, Préfet de Paris, et des huit présidents de chambres départementales et territoriales d’Ile-de-France, Didier Kling, Président de la CCI Paris Ile-de-France, a présenté et fait adopter en Assemblée générale, le jeudi 6 juillet, la stratégie régionale des CCI d’Ile-de-France pour la période 2017-2021.

Le développement de la formation des jeunes et des adultes, l’apport de nouvelles offres de services aux entreprises, l’accroissement des  partenariats et l’évolution des pratiques mutualisées au sein du réseau des CCI sont les quatre principaux axes à travers lesquels la CCI de région Paris Ile-de-France exprime sa vision et ses engagements pour les jeunes et le développement des entreprises et des territoires franciliens.

Le premier axe porte sur la formation des jeunes et des adultes. Forte de ses résultats en termes de diplomation et de placement en entreprises (respectivement 92 % et 88 %), la CCI Paris Ile-de-France souhaite continuer de répondre aux attentes des entreprises, satisfaire à ses engagements envers la Région pour le développement de l’apprentissage et contribuer à l’amélioration de la situation de l’emploi. A cette fin, elle prévoit également de finaliser l’organisation de ses filières d’enseignement et de formation, d’ouvrir de nouveaux chantiers avec ses partenaires et de poursuivre le processus d’autonomisation de certaines écoles.

Le deuxième axe concerne la modernisation des pratiques de la CCI Paris Ile-de-France et le développement de la proximité. La CCI Paris Ile-de-France prévoit d’intégrer le digital dans l’ensemble de ses missions. Ainsi, elle a lancé la plateforme de sensibilisation et de formation aux pratiques numériques lesdigiteurs.fr et les espaces de coworking  OpenSpots - les digiteurs  pour les entreprises. Elle développe des MOOCs dans les programmes de ses écoles et crée des forums sur les études.
Cette modernité doit s’associer à la proximité. La CCI Paris Ile-de-France continue à adapter son offre territoriale aux besoins des entreprises. Les 6 CCI départementales (75, 78, 92, 93, 94 et 95) et 2 CCI territoriales (77 et 91) qu’elle regroupe développent leurs activités à partir d’un socle commun de service, qui est complété selon les territoires et leurs besoins, d’actions plus spécifiques (filières, réseaux…). Cet ensemble est en convergence avec le schéma régional de développement de l’économie, de l’innovation et de l’internationalisation (SRDEII) de la Région, avec laquelle une convention cadre a été signée le 16 mars dernier, et les attentes exprimées par l’Etat dans la convention d’objectifs et de moyens signée en septembre 2016.

Le troisième axe aborde la poursuite du repositionnement de la CCI Paris Ile-de-France et le développement de ses partenariats. En effet, la CCI Paris Ile-de-France souhaite agir pour le territoire dans une stratégie d’alliances avec ses principaux partenaires que sont l’Etat, la Région, la Métropole, les intercommunalités et les communes. Les CCI aspirent à participer à tous les grands projets de l’Ile-de-France dès lors qu’ils sont utiles pour les entreprises. Ces actions doivent être menées en pleine concertation et complémentarité avec les partenaires afin d’optimiser les moyens de chacun.

Le quatrième axe est relatif au développement des pratiques de mutualisation et d’amélioration de la performance des CCI en Ile de France*. Il formalise les actions communes autour de 10 objectifs (système d’information, gestion finances, centre de relations clients…) concernant la CCIR, les CCI territoriales de l’Essonne et de la Seine-et-Marne. Des améliorations en termes d’organisation et de coûts sont escomptées afin d’apporter un meilleur niveau de service aux entreprises et de répondre aux sollicitations de l’Etat.

Les CCI d’Ile-de-France tiennent à manifester, une nouvelle fois, leur volonté de respecter les engagements pris auprès de l’Etat au titre de l’évolution de leur offre de services et de sa mise en œuvre : elles en attendent en retour une plus grande reconnaissance de leurs missions, de leurs résultats et une visibilité pluriannuelle permettant de sécuriser et conforter leurs missions.

*En application de la loi du 14 mai 2016 et du décret du 27 décembre 2016 portant création des schémas régionaux d’organisation et de moyens

Le 06/07/2017
Contact