Menace sur l'attractivité de l'Ile-de-France. Le foisonnement de dispositifs législatifs risque d'entraver la réalisation du Nouveau Grand Paris

L'Ile-de-France dispose d'un fort potentiel de croissance, générateur d'emplois. Or, elle voit sa compétitivité s'éroder dans le match des métropoles mondiales. Un diagnostic partagé par tous les acteurs constate une aggravation de la pénurie de logements et des difficultés liées aux transports dont les conséquences en termes de coûts financiers et humains finissent par peser sur le développement des entreprises et la qualité de vie des salariés, pénalisant la croissance.

La CCI Paris Ile-de-France, qui a porté la voix des entreprises pendant tous les récents débats sur les projets de loi (décentralisation et métropoles, logement et urbanisme, politique de la Ville), attend des réformes législatives lisibles et simples dans leur mise en œuvre pour que les entreprises puissent capter tout le potentiel que représente le projet du Nouveau Grand Paris, dont l'intérêt est national.

Or, si elle salue les initiatives prises récemment comme la consolidation de tous les projets de transport franciliens, la mise en œuvre progressive d'un regroupement intercommunal ou l'émergence de stratégies de développement territorial, la CCI Paris Ile-de-France s'inquiète de la mise en place d'un dispositif empilant les mesures qui risque d'entraver la réalisation des objectifs fixés de 70 000 logements construits par an et de près d'1 million d'emplois créés en 20 ans, dans le projet du Nouveau Grand Paris. Par ailleurs, elle constate que la gouvernance métropolitaine actuelle ne répond pas aux enjeux franciliens et comporte un risque de déséquilibres territoriaux. Ainsi, le périmètre et les procédures de constitution de la métropole du Grand Paris envisagés à ce stade du débat parlementaire doivent être revus pour correspondre davantage aux bassins de vie et d'emploi de l'aire métropolitaine et éviter de créer des déséquilibres territoriaux. La répartition des compétences au sein de la Métropole reste enfin à clarifier.

« Nous réaffirmons l'urgence à disposer d'un cadre règlementaire cohérent et simplificateur permettant le développement de la région Ile-de-France et de ses territoires, notamment en réglant la question du logement.» souligne Pierre-Antoine Gailly, Président de la CCI Paris Ile-de-France. « Les investissements du Grand Paris ne seront un levier que si les entreprises, tout comme les habitants, sont impliquées dans sa réalisation. Le rendez-vous de la croissance et de l'emploi passera par le développement et les investissements des 844 000 entreprises que nous représentons. C'est pourquoi nous demandons en leur nom à prendre toute notre place dans le processus de construction métropolitain. »

Consultez l'intégralité du rapport Objectif d'attractivité pour le Grand Paris : une nécessité de cohérence dans les évolutions législatives actuelles pour un projet durable

Le 30/09/2013
Contact