Ouverture dominicale : La CCI Paris IdF souhaite un aménagement des dérogations permanentes pour les commerces de bricolage

Au moment même où les contentieux concernant l'ouverture dominicale des commerces se multiplient, particulièrement dans le secteur du bricolage, la CCI Paris Ile-de-France déplore que le défaut de lisibilité de la loi porte préjudice aux entreprises et à l'emploi.

Dans ce contexte délicat, elle suggère ainsi de modifier le Code du travail pour faire bénéficier le secteur du bricolage d'une dérogation permanente de plein droit, à l'instar des jardineries ou de l'ameublement. Les achats dans ces secteurs, qui conditionnent fortement le chiffre d'affaires (à hauteur de 20%), se concentrent en effet le dimanche.

A l'heure où la région capitale a plus que jamais besoin de croissance, la CCI Paris Ile-de-France craint que la décision de justice obligeant les enseignes de bricolage à cesser d'ouvrir le dimanche ne constitue un frein à l'activité économique de l'Ile-de-France et pénalise non seulement les entreprises du secteur concerné et leurs salariés, mais aussi les consommateurs franciliens.

Le 30/09/2013
Contact