Pour un pacte de développement économique en Ile-de-France

Dans l’esprit du pacte de responsabilité et de solidarité, la Région Ile-de-France et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris Ile de France, sont prêtes aujourd’hui à s'engager dans un pacte pour le développement économique en Ile-de-France, au moyen d’un accord global de partenariat pour la période 2015-2018.

Ce pacte sera articulé notamment autour de trois piliers :

L’accompagnement des entreprises : il doit être renforcé et c’est la raison pour laquelle la Région accompagnera les actions de la Chambre dans des domaines spécialisés pour lesquelles elle dispose de compétences spécifiques (ex accompagnement des entreprises à potentiel, renforcement du soutien à l’entrepreneuriat...). La Région s’appuiera également sur la Chambre pour la gestion des fonds européens, nouvellement décentralisée aux régions et pour laquelle cette-dernière dispose d’un savoir-faire reconnu. Au total, les entreprises pourront bénéficier directement de près de 20 M€ d’aides, qui viendront renforcer le potentiel d’innovation et de développement, force reconnue de l’Ile-de-France.

Le renforcement de l’apprentissage : la relance de l’emploi dépend de la capacité à répondre aux attentes des entreprises et aux besoins de formation des jeunes. L’effort conjoint des deux institutions en faveur de l’apprentissage sera poursuivi, tant sur le plan qualitatif que quantitatif, conformément aux orientations définies par le Président de la République. La Région poursuivra sa politique de financement des CFA de la Chambre dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui et la Chambre accroîtra le nombre de ses apprentis. Au total, dans un contexte budgétaire difficile, la Région et la Chambre se fixent un objectif de 500 millions d’euros en faveur de l’apprentissage sur les quatre prochaines années.

La mise en œuvre du Nouveau Grand Paris : avec le Nouveau Grand Paris, c’est un nouveau réseau de transports en rocade qui redessinera la carte de l’implantation des entreprises et rendra le système de zones obsolète. Le Nouveau Grand Paris entre aujourd’hui dans l’étape des réalisations, comme le Premier ministre l'a annoncé le 13 octobre dernier : le financement de l’amélioration de l’offre et de la qualité de service est aujourd’hui sécurisé et la démarche de la tarification unique dans les transports en Ile-de-France, liée à l’amélioration de l’offre de service existante, peut désormais être lancée. Son financement sera assuré par la Région sans que cela ne pèse sur les entreprises, par les usagers qui bénéficieront d’un meilleur accès aux transports, et par les entreprises via une hausse du versement transport, compensée par des économies induites sur leurs charges directes, qui ne saura être supérieure à +0,13% en moyenne dans les zones 1 et 2 sur la période de la convention. Cette augmentation très modérée devra s’inscrire dans une logique de stabilité et de lisibilité durables de la fiscalité des entreprises, nécessaires à l’amélioration de la compétitivité du tissu économique francilien ; c’est à ce titre que la Région et la Chambre s’accordent sur la nécessité de pérenniser l’exonération de la redevance pour création de bureaux (RCB) sur les opérations de démolition-reconstruction en Ile-de-France.

Ce pacte pour le développement économique est un signe fort de l’engagement mutuel de la Région et de la CCIR à redresser, aux côtés de l’Etat, l’économie de notre pays.

 Jean-Paul HUCHON et Pierre-Antoine GAILLY invitent le Gouvernement et le Parlement à prendre en considération l’action conjointe de la Région et de la CCIR en faveur du développement économique de l’Ile-de-France et à traduire dans la loi, pour ce qui le concerne, cet accord global et ambitieux.

 

Logo de la CCI Paris Ile-de-FranceLogo du Conseil régional d'Ile-de-France
Le 25/11/2014
Contacts