Ouverture des commerces le dimanche : un pas est franchi, mais il faut aller plus loin !

A l’écoute des besoins et des attentes des commerçants, des consommateurs et des salariés, la CCI Paris Ile-de-France demande depuis plus d’un an une libéralisation de l’ouverture des commerces le dimanche s’appuyant sur une simplification de la loi.

Elle a démontré que l’interdiction du travail le dimanche assortie de ses multiples dérogations conduit en effet à un système illisible, injuste et discriminatoire, économiquement absurde et juridiquement incohérent et, qui plus est, en complet décalage avec l’évolution des modes de vie et la croissance exponentielle du e-commerce.

« En période économiquement tendue et pour faire face aux mutations économiques et sociétales du 21ème siècle, la France ne peut se priver d’un tel atout pour une croissance durable, riche en emplois » plaide Pierre-Antoine Gailly, Président de la CCI Paris Ile-de-France.

A cet égard, la CCI Paris Ile-de-France salue l'avancée du projet de loi annoncé quant au passage à 12 dimanches autorisés et la  création de zones touristiques de dimension internationale à fort potentiel économique. Cependant, elle considère qu’il faut aller plus loin, vers une réelle libéralisation. De plus, elle ne saurait admettre l’intrusion de la loi dans les négociations sociales. Dans ce contexte, elle tient à réaffirmer ses positions de principe : la libéralisation du travail dominical constituera une véritable opportunité en termes économiques pour le pays dans la compétition des métropoles mondiales. Elle créera près de 50 000 emplois en France, dont 15 000 en Ile-de-France, et générera ainsi un surplus de 0,4 point de PIB.

Pour consulter l'intégralité du rapport

Le 27/10/2014
Contact