Un capital minimum de 37 000 euros pour la SA

Pour certaines formes de société, telles que les SAS ou SARL, le montant du capital est libre mais celui-ci doit être de 1 euro minimum. En revanche, la SA exige un capital de départ d’un montant minimum de 37 000 euros. Autant dire que la SA est une entreprise qui doit, dès le départ, s’appuyer sur une grande stabilité et un modèle économique viable. A noter que si le capital social est supérieur à 225 000 euros, la société peut franchir un cap supplémentaire et entrer en bourse pour attirer l’épargne publique. Dans tous les cas, les créateurs de la société anonyme ont pour obligation d’apporter 50% du capital fixe dès le lancement de l’entreprise. Ils disposent ensuite d’un délai de 5 ans pour libérer l’ensemble du capital (comme pour les EURL, SASU, SAS, SARL…). Un apport initial important qui a l’avantage de rassurer considérablement les partenaires d’une entreprise, qu’il s’agisse des fournisseurs, des banques ou des clients.